Aller au contenu principal

Quelles tendances dans les départements du Massif central ?

La France compte 68 millions d'habitants au 1er janvier 2023, soit une progression de 0,3 % en un an. Ce chiffre cache toutefois de fortes disparités comme en attestent les données dévoilées par l'Insee en début de semaine.

La France compte 68 millions d'habitants au 1er janvier 2023, soit une progression de 0,3 % en un an. Ce chiffre cache toutefois de fortes disparités comme en attestent les données dévoilées par l'Insee en début de semaine.
La France compte 68 millions d'habitants au 1er janvier 2023, soit une progression de 0,3 % en un an. Ce chiffre cache toutefois de fortes disparités comme en attestent les données dévoilées par l'Insee en début de semaine.
© SC

L'Institut national de la statistique et des études économiques a collecté ces chiffres sur tout le territoire au cours des cinq dernières années, selon différentes méthodes (recensement tournant pour les communes de moins de 10 000 habitants ; enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses pour les communes de plus de 10 000 habitants). Pour assurer une égalité de traitement entre les communes, il fixe une date de référence. « Les chiffres publiés en cette fin d'année 2022 ont été recueillis de 2018 à 2022 et ont pour date de référence le 1er janvier 2020. On compare ces chiffres de 2020 avec ceux de 2014, d'après la méthode de l'Insee », explique Nathalie Camus, de l'Insee Auvergne-Rhône-Alpes.

Repli dans l'Allier et Cantal, Puy-de-Dôme et Haute-Loire progressent
À l'échelle des départements du coeur du Massif central, les départements de l'ex Auvergne affichent une démographie variée. Ainsi, l'Allier avec 335 628 habitants a perdu entre 2014 et 2020, 0,4 % de sa population. Même scénario pour le Cantal, dont la population s'établit à 144 379 habitants soit une baisse de 0,3 % sur la même période. La Haute-Loire est stable à 0,1 % avec ses 227 489 habitants, tandis que le Puy-de-Dôme poursuit sa progression à 0,5 % pour rassembler au final 661 852 habitants.

La Lozère ne perd plus d'habitants
Au 1er janvier 2020, 76 633 personnes résident en Lozère. C'est le département le moins peuplé de la région Occitanie et de France. Il n'a qu'une seule agglomération de plus de 10 000 habitants, constituée uniquement de la commune de Mende. La population du département est stable entre 2014 et 2020 alors qu'elle était en légère diminution sur la précédente période (2009-2014). Entre ces deux périodes, le déficit naturel s'accentue, passant de - 0,3 % à - 0,5 % par an. Mais l'excédent migratoire augmente de + 0,1 % à + 0,5 % ce qui permet de stabiliser la population. La ville de Mende, qui perdait des habitants entre 2009 et 2014, en gagne désormais : « ce retournement de tendance est net, la variation annuelle de population passant de - 1,2 % entre 2009 et 2014 à + 1,1 % entre 2014 et 2020 », détaille l'Insee. Plus à l'ouest, la dynamique de repli de la population se poursuit en Corrèze (-0,1 %) qui comptabilise désormais 239 190 habitants, mais c'est surtout en Creuse que la baisse est la plus conséquence (-0,6 %). Le département rassemble désormais 115 995 habitants.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière