Aller au contenu principal

Prédation
Que faire en cas d'attaque sur mon troupeau ?

Quels gestes adopter en cas d'attaque sur un troupeau ? Que faire des indices et traces suggérant la présence de canis lupus dans les environs ?

troupeau de mouton chaîne des puys
En cas d'attaque ne polluez pas la "scène de crime"
© Léa Durif

Si la population du loup en France est en baisse de 9% selon les pouvoirs publics, les attaques et dégâts seraient quant à eux en hausse d'après la FNO (Fédération nationale ovine) : +22% en nombre de constats et +40% en nombre de victimes, à fin avril. Au lendemain de la double attaque subie par un troupeau à Perpezat début mai, et avérée d'origine lupine par l'OFB, le risque de récidive dans le Puy-de-Dôme n'est pas nul. À la suite d'une attaque, il est important d'effectuer rapidement les bons gestes, d'une part pour éviter d'aggraver la situation, et d'autre part pour préserver les corps et indices, jusqu'à l'arrivée des agents chargés du constat.

À lire aussi : Comment choisir son chien de protection ?

Que faire si je retrouve un animal tué ?

Lorsqu'un ou plusieurs cadavres d'animaux sont retrouvés à la suite d'une attaque, ceux-ci ne doivent surtout pas être déplacés. Cela risquerait d'abîmer les traces et indices laissés par le prédateur, essentiels à son identification formelle. Pour la même raison, essayez d'éviter le plus possible de polluer le site en limitant le nombre de vos déplacements et en ne touchant à rien. Photographiez autant d'indices que possible, sous différents angles : corps, blessures, traces de pattes, touffes de poils...

Pour préserver les cadavres de la sur-prédation et éviter que le site de l'attaque soit dégradé par les intempéries, protégez la scène à l'aide de filets électriques, bâches, ... 

Que faire des animaux blessés ?

Si un ou plusieurs animaux sont blessés, mettez-les à l'abri (idéalement en intérieur) avant de les soigner. Pensez à conserver les factures de frais vétérinaires pour en transmettre une copie à votre DDT quand vous le pourrez. 

Que faire du reste du troupeau ?

Une fois les animaux tués et blessés sécurisés, protéger le reste du troupeau en le rentrant en bâtiment ou dans un parc de regroupement nocturne électrifié. Si vous ne disposez par du matériel nécessaire, la DDT pourra le mettre temporairement à votre disposition. Elle dispose également de "cerbères", dispositifs lumineux et sonores conçus pour dissuader les prédateurs d'approcher.

Qui appeler ?

En cas d'attaque, contactez très rapidement votre DDT. Même si vous tombez sur le répondeur, laissez un message contenant les informations suivantes: vos nom et prénom, coordonnées téléphoniques, la commune et le lieu-dit où le dommage a eu lieu, le nombre d'animaux blessés et tués, et toute autre information que vous jugez utile d'apporter.

La DDT se chargera ensuite de contacter l'OFB afin que ses agents réalisent un constat sur place dans un délai de 48 heures. Pour faciliter leur travail, pensez à relever les numéros d'identification des victimes, noter le nombre d'animaux présents au pâturage lors de l'attaque et préparez votre registre d'élevage.

À lire aussi : Cercle 2, cercle 3... Quelles différences ?

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière