Aller au contenu principal

Publirédactionnel : Zematopic® ou l'eczéma foudroyé par une crème, sans cortisone, ni ordonnance !

Les succès entrepreneuriaux les plus puissants sont souvent imprévisibles. Bien souvent, leur évidence ne frappe qu’après coup. Il en va ainsi pour la star-up Altheys et ses soins brevetés au plantain lancéolé.

© Altheys

C’est une région chargée de charmes et de mystères. Pays d'eau et de granit empreint de mystères, ce bout du monde classé parc naturel régional est aussi le territoire des génisses Fleur d'Aubrac réputées pour leur viande savoureuse. Les paysages de la Lozère donnent une haute idée des résistances de la nature devant l’assaut humain. Ce contexte a permis le déploiement de différents secteurs tels que l’agriculture, l’artisanat, l’exploitation forestière, le tourisme ou le textile. On imagine difficilement une startup y prendre ses aises. Altheys, ce laboratoire dermo-cosmétique a déjoué le pronostic. Avec le développement de son brevet pour traiter l'eczéma, la dermatite ou le psoriasis, quelque chose s’est mis à trembler sur les traces du géant rabelaisien.
Tout au long du chemin qui mène au laboratoire, on se plaît à imaginer des fées sous les blocs de granit ou derrière les menhirs. Ici l’homme se fait rare comme pour laisser sa juste place à la nature et à l’immensité des paysages qui ondulent jusqu’à l’horizon en une infinie variété de tons et de couleurs. Il fallait se mêler au lieu, être l’une de ses émanations, mais sans le trahir. Jamais. Pari tenu par Hanane Drissi, entrepreneuse engagée qui a décidé de porter haut les couleurs de sa province. La Lozère et le village d’Albaret le Comtal sera témoin du renouveau dermo-cosmétique et l’ancrage territorial assumé garantira le maintien de cet esprit. On estime actuellement, 16 millions le nombre de Français affectés par des malades de peau, dont 5 millions par l’eczéma ou le psoriasis. Tous connaissent ce recours à la cortisone, recours un peu désespéré, mais qui semblait jusqu’alors nécessaire.
Comme alternative, Altheys propose une gamme de produits du nom de Zematopic® formulée à partir du plantain lancéolé, la fameuse « Mauvaise herbe »  ennemie des jardiniers ! Le labo mets en lumière les propriétés anti-inflammatoires pour le traitement des affectations cutanées telles que l’eczema et la dermatite.

Loin de Paris, près du cœur
Loin de Paris, dans la campagne profonde lozérienne, il est plus difficile d’attirer l’attention des médias ou des investisseurs. Il est plus difficile de participer aux événements qui font connaître. La visibilité, mécaniquement, en est considérablement amoindrie. Pourtant, il est un principe qui mène tout aussi sûrement au succès : l’efficacité. De l’étude clinique et ses 90 % de patients soulagés à la commercialisation effective et cette marée de retours positifs, il ne s’est pas écoulé beaucoup de temps. Avec l’évidence, la start-up lozérienne a pris une épaisseur nouvelle, toute auréolée d’espoirs et de promesses tenues.
Le challenge, pourtant, n’était pas mince. Il s’agissait de lancer toute une gamme de soins 100 % naturelle, de sorte que les crises de démangeaisons causées par le psoriasis, l’eczéma et la dermatite atopique ne soient pas synonymes d’application systématique de cortisone.
L’autre difficulté aurait pu toucher au recrutement. Là encore, on part un peu rapidement du principe que la concentration des talents font de la capitale un incontournable pour qui voudra prospérer. Mais Hanane a vu les choses sous un autre angle. S’il importait de soigner son ancrage, cela ne pouvait se faire qu’en recourant à une main d’œuvre locale, afin de dynamiser l’économie lozérienne.

Le business utile
Altheys est finalement très bien dans l’ère du temps. En proposant une solution qui apporte du bien-être à ses clients, le laboratoire a pris le parti de jouer la carte de la vertu, investissant autant que possible les manières de la RSE. Flaconnages made in France et recyclables à l’infini, limitation maximale de l’empreinte carbone, etc… Il va sans dire que le plantain lancéolé qui entre dans la formulation des produits est cultivé sur place, au cœur du laboratoire, loin de ces manières trompeuses qui s’appuient sur de l’importation depuis l’autre bout du globe.
Quelque chose de l’âme du paysage traverse l’entreprise. Naturellement, le laboratoire Altheys n’est pas étranger aux stratégies commerciales et nos chers lecteurs bénéficieront d’une réduction de 3 euros sur l’ensemble de la gamme en utilisant le code promo LOZERE3 (offre valable du 11 Novembre au 23 Décembre 2023).

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière