Aller au contenu principal

ÉCONOMIE
Prix du lait du dernier trimestre dans le Puy-de-Dôme

Les tableaux des prix du lait pratiqués dans le Puy-de-Dôme reviennent pour permettre aux producteurs de comparer leurs factures.

Du lait en train d'être versé dans un verre.
Quels sont les prix du lait du dernier trimestre 2023 dans le Puy-de-Dôme ?
© AdobeStock

Le tableau ci-dessous permet aux producteurs de comparer leur prix du lait avec les autres laiteries. Le prix est classé en fonction des laiteries par trimestre. C’est un prix de référence 38/32 final, la flexibilité est comprise. Nous ramenons le prix à du lait refroidi et à un tank producteur. Les éventuelles primes de segmentation et ristournes ne sont pas indiquées. La moyenne est réalisée par trimestre, pondérée des volumes Massif Central ou Sud-Est des trois dernières années.

Collecte de lait : la France décroche, l’UE se replie 

Alors que le prix du lait de vache payé aux éleveurs français (475 € les 1000 litres en octobre) est un des plus élevés de l’Union européenne (450 €/1000 litres en moyenne), la collecte de lait a diminué de 4,8 % en septembre dernier par rapport à 2022. Ce fort repli a pesé sur l’ensemble de la collecte des Vingt-sept pays européens, en recul de 0,8 % sur un an. Il pourrait se poursuivre car le prix du lait payé aux producteurs du Nord de l’Europe a fortement diminué ces douze derniers mois. En Irlande, les 1000 litres étaient payés 400 € environ en octobre dernier, soit environ 300 € de moins qu’en novembre 2022 (source : Commission européenne) alors qu’en France, la baisse n’excédait pas une vingtaine d’euros. La collecte européenne de lait diminuerait encore en octobre en France (-3,8 % sur un an) et en Allemagne (-1,3 % début novembre sur un an). Dans l’Hexagone, les conditions météorologiques expliquent ce nouveau décrochage. Cependant, moins de vaches sont réformées (-1,9 % sur un an contre -2,5 % en mai dernier). Aussi la collecte de lait pourrait se redresser dans les semaines à venir sans pour autant renverser la tendance. Sur les neuf premiers mois de l’année, la baisse de la collecte de lait a déjà atteint 2,5 %/2022. Mais en matière sèche utile, le repli n’est que de 1,1 %/2022.

 

The referenced media source is missing and needs to be re-embedded.


 

The referenced media source is missing and needs to be re-embedded.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière