Aller au contenu principal

Retraite
Préparer une réduction ou cessation anticipée d’activité

Les salariés agricoles qui le souhaitent peuvent bénéficier d’une période de transition avant la cessation de leur activité professionnelle pour se préparer à la retraite.

Épargner à partir de 45 ans
Les salariés âgés d’au moins 45 ans peuvent décider d’alimenter un compte épargne temps pour fin de carrière. Dans ce cas ils doivent prendre l’engagement écrit de n’utiliser leur compte épargne temps :
- que dans le cadre de l’aménagement de leur contrat de travail pour fin de carrière,
- ou pour suspendre leur contrat de travail avant leur départ en retraite pour une durée qui sera fonction des sommes épargnées.
Lors de l’utilisation du compte épargne temps, ils bénéficieront d’un abondement de l’employeur. L’abondement cor­res­pond à un supplément de versement au profit du salarié effectuant des versements sur le compte épargne temps.

Aménager la fin de carrière des seniors grâce au contrat intermittent
D’un commun accord, il peut être signé un avenant au contrat de travail entre un salarié âgé d’au moins 58 ans et son employeur pour transformer le contrat de travail à temps plein en contrat de travail intermittent dans le cadre d’un aménagement de fin de carrière.
L’avenant de contrat de travail intermittent pour fin de carrière ne peut être conclu que lorsqu’il manque au salarié au maximum 8 trimestres de cotisations pour bénéficier d’une retraite à taux plein. L’avenant au contrat de travail doit stipuler qu’il est conclu dans le cadre d’un aménagement pour fin de carrière. Il obéit à des règles particulières quant à la durée du travail. Le salarié perçoit pendant les périodes travaillées une rémunération correspondant aux heures effectuées, à laquelle s’ajoutent les primes éventuelles et les heures supplémentaires éventuellement réalisées.
Pendant les périodes non travaillées, le salarié perçoit les sommes versées à son compte épargne temps jusqu’à épuisement des fonds ou jusqu’à la rupture de son contrat de travail augmentées de l’abondement de l’entreprise. Dans ce cas en effet, l’employeur verse au compte du salarié un abondement correspondant à 50 % du montant total des sommes épargnées avec un maximum de 6 mois de salaires. Le salaire à prendre en compte pour la limite des 6 mois est calculé par rapport à la moyenne des 3 derniers mois de salaires versés au salarié avant la conclusion de l’avenant au contrat de travail fin de carrière.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 20 juillet 2011.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière