Aller au contenu principal

SÉCHERESSE
Premières restrictions d'eau dans le Puy-de-Dôme

La situation hydrologique du département se dégrade nécessitant la mise en place de mesures de restrictions supplémentaires pour 44 communes puydômoises, jusqu'au 31 août.

Après avoir placé l'intégralité du Puy-de-Dôme en vigilance sécheresse, le 13 juillet dernier, la Préfecture du Puy-de-Dôme a pris un arrêté de restriction des usages de l'eau pour 44 communes du département. Depuis le 20 juillet, suite à la réunion du comité départemental de l'eau (CDE), 44 communes sont soumises à l'état d'alerte et se voient imposer plusieurs interdictions.


Situation hydrologique : une dégradation qui se poursuit


Après un mois de juin plus chaud que la normale et des précipitations de plus en plus rares, les débits des cours d'eau ont poursuivi leur ralentissement tel que le Bédat, rivière représentative de la zone hydrographique « Allier rive gauche moyen ».
Compte-tenu de ces éléments, le préfet du Puy-de-Dôme a décidé, à l’issue des échanges en CDE, de passer en alerte les communes de la zone Allier rive gauche moyen et de maintenir en vigilance le reste du département.

Ce zonage d’application des mesures de restriction du niveau d’alerte sur la zone Allier rive gauche moyen distingue :
- d’une part les prélèvements à partir du réseau d’eau potable, pour lesquels un moindre nombre de communes est concerné (en effet, les communes alimentées majoritairement à partir de l’axe Allier dépendent pour l’eau potable de la zone AEP Allier et demeurent à cet égard en vigilance). Il s'agit des communes de : Blanzat, Cébazat, Chamalières, Chanat-la-Mouteyre, Charbonnières-les-Varennes, Chateaugay, Châtelguyon, Durtol, Enval, Gerzat, Malauzat, Marsat, Mozac, Nohanent, Orcines, Riom, Romagnat, Royat, Saint-Genès-Champanelle, Sayat et Volvic ;
- d’autre part les prélèvements à partir du milieu superficiel et en nappe d’accompagnement (carte ci-dessus). Les communes concernées sont :
Aubière, Aulnat, Beaumont, Blanzat, Cébazat, Ceyrat, Chamalieres, Chanat-la-Mouteyre, Chappes, Charbonnières-les-Varennes, Châteaugay, Chatêl-Guyon, Chavaroux, Clerlande, Clermond-Ferrand, Cournon-d'Auvergne, Durtol, Ennezat, Entraigues, Enval, Gerzat, Joze, Lempdes, Les Martres-d'Artière, Lussat, Malauzat, Malintrat, Marsat, Ménétrol, Mozac, Nohanent, Orcines, Perignat-les-Sarliève, Pessat-Villeneuve, Pont-du-Château, Riom, Romagnat, Royat, Saint-Beauzire, Saint-Bonnet-Près-Riom, Saint-Genès-Champanelle, Saint-Laure, Sayat et Volvic.
Les mesures de restriction sont en vigueur depuis le 21 juillet 2023 jusqu’au 31 août 2023.


Irrigation et usages particuliers sous conditions


Dans les communes concernées par le seuil d'alerte, l'irrigation agricole des prairies et grandes cultures mais aussi l'irrigation maraîchère, horticole, des jeunes plants, vergers, plantes médicinales ou aromatiques est interdite de 10 heures à 18 heures. En revanche, les systèmes économes en eau tels que goutte-à-goutte, pied-à-pied et autres pour le maraîchage, l'horticulture, les jeunes plants, les vergers, les plantes médicinales ou aromatiques ne sont pas soumis à cette restriction. 
L'arrosage des potagers, jeunes plants, ligneux, chantiers paysagistes, des plantes et des fleurs des jardineries, des fleuristes, des pépiniéristes ainsi que des espaces verts, pelouses, jardins d'agrément, publics ou privés, des massifs de fleurs, jardinières, des aires de jeu et des terrains de sports est interdit de 10 heures à 18 heures.
L'arrêté interdit formellement le lavage des véhicules (particuliers, professionnels ainsi que des machines agricoles), des bâtiments de stockage, des hangars, des façades, des toits ainsi que le remplissage des piscines particulières de plus de 1 m3.

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière