Aller au contenu principal

Premier Départemental limousin pour Romain Portal

Le concours départemental limousin aura lieu le 28 août à Saint-Flour. Romain Portal sera en lice.

Romain Portal et Rungis.
Romain Portal et Rungis.
© BP

Tout juste installé depuis le début de l'année, Romain Portal participera, samedi, à son premier concours en tant qu'éleveur, un Départemental limousin associé au comice de la Cité des Vents (lire p. 14). Il fera partie des plus jeunes concurrents. Les compétitions, il en connaît bien les ambiances et les codes. Tout jeune, il y a régulièrement suivi son père, Jean-Paul, qui fut président du Syndicat départemental limousin durant plusieurs années. Il participera dans les catégories mâles et femelles de l'année avec deux animaux dont il a déjà débuté la préparation. "J'avais inscrit quatre animaux, mais les deux autres étaient plus difficiles à dresser et je ne voulais pas les stresser, explique Romain Portal. Je ne les alimente pas plus car je veux aussi montrer l'état de mes animaux tels qu'ils sont sur l'exploitation et ainsi être jugé sur la conduite de mon troupeau." Après le travail sur le déplacement, viendra, au cours de cette semaine, de les laver ce qui aura aussi l'avantage de les détendre.

Les concours pour se faire connaître "J'espère que mes animaux plairont au jury. Mais, sur les concours, on découvre des défauts que l'on ne voit pas forcément sur l'exploitation, confie l'éleveur. C'est le bon côté des choses en plus de la bonne ambiance avec les collègues." Ce premier concours ne sera assurément pas le dernier pour Romain Portal. Il souhaite, en effet, commercialiser une partie de ses animaux en taureaux reproducteurs ou vendre des génisses à d'autres éleveurs en plus de la de l'exportation de broutards. Il s'agira de profiter de chaque sortie pour se faire connaître. Il sera ainsi présent en octobre à l'Inter-régional à Aumont-Aubrac. Pour le moment, Romain Portal s'affaire à constituer son cheptel. Au Roux, sur les hauteurs de Chaliers, il a repris en location(1) l'exploitation du Gaec Rousset. Il en était salarié dans le cadre d'un groupement d'employeurs. Pour cette première année, le troupeau allaitant se compose de 44 mères avec l'objectif pour le jeune repreneur de monter à un effectif de 55. Les animaux sont déjà tous inscrits au Herd-book limousin et au contrôle de croissance. "J'ai toujours baigné dans l'univers de la limousine, confie Romain Portal. J'apprécie cette race qui est bien adaptée à notre région, qui a une bonne capacité de vélage. J'aime aussi les animaux avec beaucoup de gabarit et de grosses carcasses, ce qui ne correspond plus forcément aux critères de race." À voir samedi...

  1. Il est installé en individuel.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière