Aller au contenu principal

Campagnols  terrestres
Poursuite de la lutte contre le campagnol terrestre en prairies

La dérogation à l’utilisation de la charrue est valable jusqu’au 12 décembre 2021.

La lutte contre le campagnol se poursuit.
La lutte contre le campagnol se poursuit.
© Union du Cantal

Suite à la demande de la Copamac-Sidam auprès de la DGAL, une décision d’autorisation dérogatoire pour l’utilisation mécanisée d’appâts blé à base de phosphure de zinc (Ratron GW) a été obtenue pour la période du 15 août au 12 décembre 2021.
Cette décision autorise l’application du produit Ratron GW à l’aide d’une charrue-taupe à soc creux qui permet de créer une galerie artificielle et d’y déposer l’appât. Elle est valable uniquement dans le cadre de la lutte contre le campagnol en prairie, dans les territoires faisant l’objet d’une lutte collective organisée au titre d’un plan d’action régional campagnols, et figurant dans un arrêté préfectoral de lutte obligatoire, ou sur la liste régionale des communes concernées et établies par la DRAAF. La dose maximale d’application annuelle étant de 2 kilos d’appâts/ha/an, les quantités déjà appliquées en 2021 sur la parcelle (à la canne ou mécaniquement) sont déduites de cette valeur pour définir la quantité limite de ce traitement mécanisé. L’application à la charrue n’est autorisée que si l’indice de présence des campagnols est inférieur à un sur trois. La déclaration de chantier sept jours avant le traitement n’est plus nécessaire, mais le rapport d’intervention au SRAL et à la FREDON dans les 72 h suivant l’application est toutefois maintenu.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière