Aller au contenu principal

FESTIVITÉS
Pourquoi il faut être à Pailherols chaque premier week-end de juin ?

Des randonnées dans les estives, des dégustations fromagères, des défilés de vaches, de chevaux, de tracteurs anciens, de chars fleuris, des repas de tradition et des spectacles sont promis. 

Quatre hommes dans une fromagerie autour d'une gerle en bois, typique du Cantal.
Producteurs de fromages, salariés des Flocons verts et Claude Prunet (maire et président de l’association organisatrice) sont prêts à accueillir des milliers de visiteurs, les 1er et 2 juin.  
© Renaud Saint-André

Voilà un quart de siècle que ça dure ! Preuve que l’idée était bonne et qu’elle a sû se renouveler : la Fête des fromages de  traditions, née de la volonté de Claude Prunet(1), a trouvé son public - encore près de 7 000 visiteurs l’an dernier - et sait motiver les troupes : 70 bénévoles (dans un village de 140 habitants...), les élus locaux, mais aussi les  agriculteurs qui font défiler leurs animaux, ouvrent leurs champs devenus parkings et prêtent  du matériel. 

Depuis quelques semaines, tout ce petit monde est sur le pont, prêt à accueillir le public pour la Fête des fromages de Pailherols, les 1er et 2 juin 2024, avec les Hauts-de-France pour Région invitée (voir ci-dessous). Car la fête dure bien deux jours, avec un programme varié qui débute dès le samedi... de très bonne heure. À partir de 7 heures, il sera possible d’accompagner sur 12 km, le troupeau salers de Bruno Amans qui monte à l’estive. 

Des chevaux et un évêque

L’après-midi verra la ronde des burons démarrer, gourmande et plus courte, tandis que dans le bourg, le marché de producteurs aura pris ses marques et que la manade Martini, qui revient pour la deuxième année, aura effectué ses premières démonstrations. Les défilés de vaches et de chars fleuris sont annoncés en fin de journée, avec la bénédiction des troupeaux par Mgr Didier Noblot, évêque de Saint-Flour.  Le dimanche, le marché ouvrira de nouveau à 10 heures et les salers défilent à partir de 11 heures, juste avant la manade : deux animations qui ponctueront toute la journée. Une nouveauté pour cette édition, avec exposition et défilés de juments lourdes suitées et primées au SIA (bretons, comtois et percherons).  Tout ce qui fait le succès de la fête  est reconduit, dont le pain au four, la vente d’animaux gras, les tracteurs neufs et anciens, les bandas...  

(1) Engagé depuis toujours dans le monde associatif, il a été président de comité des fêtes à l’âge de 16 ans et, bien avant de devenir maire, a créé les Flocons verts,  l’association qui sert de support à la fête des fromages et gère le foyer de ski et d’animations toute l’année. 


Manade carmagaise dans les rues de Pailherols, dans le Cantal

Pailherols réussit cet exploit de réunir les Hauts-de-France et la Camargue sur son territoire montagneux du Cantal. Cette année, la région du maroilles AOP et de la mimolette est à l’honneur, avec des stands gourmands et touristiques mettant en lumière les départements de l’Aisne, du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme, dont les délégations ont parcouru jusqu’à près de 850 km !  De leur côté, c’est du sud que viendront les gardians de la manade Martini, avec une dizaine de taureaux noirs et une quinzaine de chevaux blancs qui dévaleront à vive allure tout le bourg de Pailherols : émotion forte garantie. Cette animation, qui a rencontré un vif succès l’année dernière, est reconduite, offrant ainsi une seconde chance à ceux qui auraient manqué leur première représentation.

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière