Aller au contenu principal

Pourquoi faut-il s'habituer à la facture numérique ?

La généralisation de la facture électronique obligatoire a été repoussée à septembre 2026 : de quoi mettre à profit ce laps de temps pour s’approprier les outils numériques nécessaires. Cerfrance en a créé un. 

Ordinateur et factures papiers et électroniques.
La facturation électronique s'avère plus sûre, plus rapide, et surtout quatre fois moins onéreuse que les factures “papier”.
© Renaud Saint-André

Un peu retardée, l’obligation de basculer de la traditionnelle facture “papier” à la facture numérique se fera pour les entreprises - y compris agricoles - dès le 1er septembre 2026. L’État présente cette généralisation comme une avancée majeure dans la modernisation des pratiques administratives et économiques et... dans la lutte contre  la fraude fiscale. C’est ce thème  qu’a retenu Sandrine Barbaux,  présidente de Cerfrance Cantal, pour animer les débats de l’assemblée générale du vendredi 29 mars, à Vic-sur-Cère. 

Cette véritable petite révolution, l’association de gestion s’y prépare depuis quelques temps déjà. Les collaborateurs qui se sont penchés sur le sujet en ont dévoilé quelques avantages, tant en termes de gestion financière que de réactivité, de sécurité et de simplification des échanges.   

Effinum : le bon outil 

Le principe consiste en effet à émettre et à recevoir des factures sous un  format dématérialisé, plus rapide et moins cher que via des envois postaux : “Quatre fois plus économique”, assure Patrice Loutellier qui évalue à 13,80 € le coût global d’une facture traditionnelle. “Avec en plus, de part et d’autre, une actualisation en temps réel”, complète Anna Pradeyrols. Concrètement, cela signifie que les entreprises, leurs fournisseurs, leurs clients assujettis à la TVA, devront utiliser des logiciels ou des plate-formes agréés par l’État pour émettre ou recevoir leurs factures. Effinum, conçu par le réseau Cerfrance, est une solution en ligne de facturation électronique qui répond point par point à la réforme. Elle est portée par la SAS SPEE, spécialement créée par le réseau Cerfrance et présidée par Philippe Marteau. Joint en visio-conférence, celui-ci a pu présenter l’outil et répondre aux questions des participants à l’assemblée. 

"Effinum se positionne comme une plate-forme de dématérialisation partenaire” (PDP) et "vise à obtenir une certification de la Direction générale des finances publiques" (DGFIP). 

Gagner aussi... du temps  

Une expérience utilisateur simplifiée et un environnement digital familier font partie de ses points forts. Elle est complétée par un accès en consultation des factures par le comptable, permettant des échanges rapides et efficaces. S’y ajoute, mais sans obligation, des fonctionnalités telles que la mise en paiement des factures émises et reçues.   

En optimisant les flux financiers et en facilitant le suivi des transactions, la facturation électronique doit permettre de réduire les délais de paiement. Extrêmement sécurisée, elle offre également une meilleure traçabilité des opérations, limite les risques d’erreurs liées à la saisie manuelle, facilite l’archivage et la recherche de documents, plaident les concepteurs d’Effinum qui concluent leur exposé par l’idée de davantage de temps libre de gagné pour le chef d’entreprise.      

(1) Le système sera rendu compatible avec le principe d’autofacture comme les éditent par exemple les coopératives, avec possibilité pour l’adhérent de les valider une par une ou systématiquement de manière automatique.  

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière