Aller au contenu principal

Contractualisation
Pour une meilleure et juste rémunération des éleveurs

L'actualisation des coûts de production est une bonne nouvelle pour les éleveurs qui contractualisent.

Vaches charolaises
"La prise en compte des coûts de production dans la construction du prix est le seul message fort qui pourra permettre à la filière de donner la rémunération nécessaire au maintien des effectifs" dit Anthony Fayolle vice-président de la FDSEA.
© © stock.adobe.com

Comme prévu dans l’accord interprofessionnel, les nouveaux coûts de production ont été réévalués. Depuis ce début d’année, les cours de la viande sont à un niveau élevé, rarement vu ces dernières années. 

Mais en parallèle la hausse des charges est inédite ; en effet on observe une hausse du coût de production d’environ 15 centimes du kilo pour le 2ème trimestre (exceptionnellement au vu de la conjoncture, les coûts ont été réévalués en mai pour le 1er trimestre 2022)

Le coût de production par catégorie est un bon moyen de savoir combien valent réellement les animaux sortis de nos cours de ferme et de définir le prix à payer par l'acheteur.

Ce coût de production est une partie intégrante des contrats, tout comme la cotation actuelle. Ces deux indicateurs permettent de définir un prix déterminable et cohérent avec la situation actuelle. 

Au vu de la crise en Ukraine, cette actualisation et cette réactivité sont d’autant plus importantes pour une meilleure et juste rémunération des producteurs.

 

Il a dit 

Anthony Fayolle, vice-président FDSEA

"Comme vous pouvez le constater, la contractualisation ne se développe pas et le statut quo à l'air de convenir à pas mal de monde. Le statu quo qui consiste pour la filière viande à vivre et à gérer les cours grâce à la décapitalisation des cheptels laitiers et allaitants est certes une stratégie, mais c'est une situation de court terme qui pourrait avoir des conséquences dramatiques.

La prise en compte des coûts de production dans la construction du prix est le seul message fort qui pourra permettre à la filière de donner la rémunération nécessaire au maintien des effectifs".

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière