Aller au contenu principal

« Porter ensemble un produit, un terroir »

Il y en avait pour tous les goûts samedi 10 juin à Roquefort-sur-Soulzon pour fêter le roi des fromages. Cuisiné avec des fruits, des légumes, des épices, de la viande, du poisson, des fruits de mer... le Roquefort a remporté tous les suffrages auprès des milliers de visiteurs venus à la rencontre des acteurs de la filière de la plus vieille AOP de France.

Il y en avait pour tous les goûts samedi 10 juin à Roquefort-sur-Soulzon pour fêter le roi des fromages. Cuisiné avec des fruits, des légumes, des épices, de la viande, du poisson, des fruits de mer... le Roquefort a remporté tous les suffrages auprès des milliers de visiteurs venus à la rencontre des acteurs de la filière de la plus vieille AOP de France.
Il y en avait pour tous les goûts samedi 10 juin à Roquefort-sur-Soulzon pour fêter le roi des fromages. Cuisiné avec des fruits, des légumes, des épices, de la viande, du poisson, des fruits de mer... le Roquefort a remporté tous les suffrages auprès des milliers de visiteurs venus à la rencontre des acteurs de la filière de la plus vieille AOP de France.
© Eva DZ - La Volonté Paysanne

Poivron-piment, truite-framboise, veau, légumes-abricot, huître-algues, ortie-noix... Les propositions des six chefs cuisiniers de renom venus partager leur amour du Roquefort ont confirmé le slogan qui accompagne le roi des fromages ces dernières années : « Le Roquefort, mariez-le, il adore ! ». Et même des cuisiniers amateurs, petits et grands, se sont essayés à l'exercice en mariant le Roquefort aux cèpes, aux noix de Saint Jacques... Des propositions qui ont ravi les chefs, jury d'un jour et ont donné quelques idées aux spectateurs de ce concours. De nouvelles façons de manger le Roquefort, « un produit authentique, attaché à son territoire, porteur de valeurs mais qui s'inscrit dans l'air du temps », c'est en résumé, le message porté par les plus de deux cents bénévoles, acteurs de la filière, du producteur au fromager, mobilisés pour l'événement.

Les mains dans le lait et les pieds dans la bergerie !
« Roquefort en fête, c'est une rencontre, celle des acteurs de notre filière avec les consommateurs », résume Jérôme Faramond, président de la Confédération générale de Roquefort. « Parce qu'en ces temps d'inflation, notre produit a besoin de regagner des parts de marché. Et cette journée était complètement inscrite dans cet objectif », poursuit-il. Un objectif atteint semble-t-il, au regard des commentaires que l'on pouvait capter dans les rues de Roquefort, sur les divers stands des sept fabricants mais aussi des partenaires de la filière.
Roquefort en fête, c'est l'occasion de montrer toute la chaîne d'acteurs depuis la production de lait de brebis dans les fermes jusqu'à l'affinage des pains dans les fleurines en passant par l'étape cruciale du Penicilium Roqueforti... Avec beaucoup de pédagogie, mais aussi sous forme de jeux, les acteurs de la filière, producteurs, transformateurs, fromagers, affineurs... ont animé divers ateliers permettant aux petits (et aux grands !) de bien comprendre comment le lait devient Roquefort, comment l'or blanc se transforme en fromage AOP, la plus vieille de France ! Collecter, ensemencer, mouler, démouler... les visiteurs ont mis les mains dans le lait et dans le fromage et les pieds dans la bergerie. Outre l'exposition de quelques brebis Lacaune, des démonstrations de tonte, de parage et de conduite de chiens de troupeau et de chiens de protection étaient aussi au programme. Sans oublier les filières de la laine et du cuir, elles aussi, actrices dans la valorisation de l'élevage ovin sur le bassin de Roquefort. Et bien sûr les dégustations des Roquefort dans les sept maisons des fabricants.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière