Aller au contenu principal

Plus qu’un énième marché bio, une 20e “foire écobiologique”

La foire a 20 ans. Au-delà d’un contexte qui peut sembler “tendance”, son succès croissant démontre une réelle prise de conscience de la nécessité de consommer plus sain, pour soi et la planète.

Dimanche 6 septembre, le quartier Saint-Géraud servira de cadre au rendez-vous avec les produits bio le plus important du département.
Dimanche 6 septembre, le quartier Saint-Géraud servira de cadre au rendez-vous avec les produits bio le plus important du département.
© RSA

Au départ elle était organisée par l’association Myrtille. Puis l’Arbre à pain a pris le relais en 1995 en co-organisant avec Bio 15 la foire bio d’Aurillac. Une manifestation qui prend de l’ampleur et qui fêtera le week-end prochain, sa 20e édition. Ce marché bio doit son succès à une éthique : la rencontre entre des consommateurs et des producteurs locaux qui transforment de façon artisanale des denrées alimentaires. Ils viennent du Cantal et de départements limitrophes, Lot, Haute-Loire, Aveyron, Corrèze, et quelques uns des régions voisines. Les organisateurs sont aussi attachés à l’esprit d’ouverture, à la gratuité et la convivialité de cette manifestation.

Au programme

Une fois encore, dimanche 6 septembre, on parlera d’agriculture biologique. C’est en effet l’occasion de rencontres entre agriculteurs ou éleveurs qui s’interrogent sur le “passage en bio” et qui trouvent là des réponses concrètes. Et si ces dernières années, on parle de foire “écobiologique”, c’est parce que les questions d’habitat et d’énergie intéressent de plus en plus de foyers à la recherche de cohérence dans leur mode de vie pour préserver la planète et l’avenir de leurs enfants. Rendez-vous donc dimanche 6 septembre, de 9 heures à 18 heures dans le quartier Saint-Géraud d’Aurillac pour ces 20es rencontres avec les acteurs de la filière biologique, notamment sur le stand commun de Biocoop l’Arbre à Pain et de Bio 15. Côté marché, fruits et légumes, jus de fruits, vins, miels, viandes, charcuteries, confiseries... rempliront le panier de la ménagère.

Créations artisanales

Parallèlement, des créations artisanales seront proposées autour d’une exposition vente : bois, cuir, poterie, textiles, bijoux, artisanat local et du monde... Mais également des huiles essentielles, et des cosmétiques pour le soin du corps et, largement représenté, le secteur habitat et énergies renouvelables ; l’endroit idéal pour recueillir des conseils, ou profiter de la présentation de divers matériaux. à noter aussi qu’un espace pour les enfants sera animé autour d’un atelier de création de jouets à partir de matériaux de récupération. Enfin, “il y en aura pour tous les goûts” sur le vaste espace restauration, promettent les organisateurs en évoquant une carte qui va du menu végétarien aux saucisses de bœuf aubrac !

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière