Aller au contenu principal

Pénurie de GNR : situation « très tendue » dans le Nord-Est

D’après la FNSEA, des exploitations n’arrivent plus à se faire livrer en GNR (gazole non routier) dans plusieurs régions du nord-est. L’inquiétude grandit alors que s’approche la récolte des betteraves et des pommes de terre.

D’après la FNSEA, des exploitations n’arrivent plus à se faire livrer en GNR (gazole non routier) dans plusieurs régions du nord-est. L’inquiétude grandit alors que s’approche la récolte des betteraves et des pommes de terre.
D’après la FNSEA, des exploitations n’arrivent plus à se faire livrer en GNR (gazole non routier) dans plusieurs régions du nord-est. L’inquiétude grandit alors que s’approche la récolte des betteraves et des pommes de terre.
© JC Gutner/Illustration

Alors que la grève dans les dépôts de carburant était encore en cours à l’heure où ces lignes sont écrites, une trentaine d’agriculteurs ont manifesté le 11 octobre devant la préfecture de Châlons-en-Champagne (Marne) pour demander l’accès au carburant, rapporte le quotidien L’Union. « La situation devient très tendue » dans les exploitations agricoles de plusieurs régions du nord-est (Grand Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Île-de-France), a indiqué Hervé Lapie, secrétaire général adjoint de la FNSEA, le 10 octobre à Agra Presse. « Beaucoup de livraisons [de gazole non routier, GNR] ne se font pas depuis dix à quinze jours », précise celui qui est aussi président de la FRSEA Grand Est. D’après l’élu, la FNSEA demande « le déblocage des stocks stratégiques pour fournir l’agriculture ». « La vocation des stocks stratégiques est nationale, ce n’est pas le préfet de la Marne qui a la main dessus ! », répond Henri Prévost, le préfet de la Marne, dans un entretien à l’Union. De son côté, Hervé Lapie indique que la FNSEA a alerté les pouvoirs publics depuis le 5 octobre et est « intervenue auprès des ministères de l’Énergie, de l’Intérieur et de TotalEnergies ». En Marne, « on cherche à prioriser certains besoins », indique encore le préfet, qui précise : « Il est important que les agriculteurs puissent aller travailler dans les champs. »

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière