Aller au contenu principal

Parage bovin : le soin à ne pas négliger

Frédéric Raoul, pareur et pédicure bovin prend soin des pieds des vaches que ce soit en préventif ou curatif.
Frédéric Raoul, pareur et pédicure bovin prend soin des pieds des vaches que ce soit en préventif ou curatif.
© DR

Depuis plus de six ans, Frédéric Raoul sillonne les routes d'Auvergne pour apporter ses soins aux bovins. Diplômé du CFPPA Le Rheu, unique établissement français à former les pareurs et pédicures bovins, il visite les fermes auvergnates été comme hiver, équipé de sa cage de parage hydraulique.
La boiterie des bovins est la troisième pathologie dont souffrent les troupeaux français. Les vaches laitières qui parcourent quotidiennement des distances plus ou moins importantes sont les premières touchées. De récentes études vétérinaires démontrent que dès les premiers signes de boiterie, la pathologie génère une perte économique de 250€ par animal en plus d'une dégradation de sa productivité et de son état de santé. Dans 90% des cas, l'emploi des antibiotiques est systématique alors qu'ils sont inutiles. Frédéric Raoul l'affirme : "il suffit souvent sur ces animaux de dégager les lésions et de supprimer l'appui sur la zone concernée pour permettre la cicatrisation". Le pareur intervient à ce titre curatif dans les élevages, sans avis préalable du vétérinaire.
Le pareur recommande fortement une intervention préventive annuelle sur l'ensemble du troupeau. Cette visite permet d'entretenir à la fois les pieds sains des bovins en rétablissant les appuis et surtout de détecter les prémices de la boiterie avant même les premiers symptômes physiques. De novembre jusqu'à mai, la période est idéale pour ce type d'intervention durant laquelle entre 60 et 70 vaches peuvent être traitées sur la journée.
Frédéric Raoul se déplace dans les départements du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. Le déplacement est facturé 55€ et il faut compter 15€/vache pour les troupeaux de 5 bovins et 10€/vache pour les troupeaux de 6 bovins et plus.
Pour en savoir plus : Auvergne parage, Frédéric Raoul au 06.21.07.95.97

 

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière