Aller au contenu principal

Ouvrez le marché de Costaros !

Le président de la FDSEA de Haute-Loire, Thierry Cubizolles, demande la réouverture du marché de Costaros.

© ©HLP

Il existe un marché institutionnel en Haute Loire ou des traditions séculaires comme « la Pache » sont encore pratiquées, je veux parler du marché aux veaux gras de Costaros.

Il existe, ou devrais-je dire existait, car aujourd’hui les éleveurs ne peuvent plus amener leur veaux et faire cette Pache... faute au Covid-19.

D’autres marchés aux bestiaux ont encore lieu, le marché au cadran de Saugues, aux ovins et bovins au Monastier ou aux petits veaux à Siaugues par exemple, qui ont obtenu la dérogation préfectorale, mais pas à Costaros…

La raison évoquée : une promiscuité trop importante pour les employés communaux qui ne permet pas de respecter les barrières sanitaires. Ce point de vue est respectable. La santé des salariés ne peut pas être négligée. Toutefois on peut s’interroger sur la recherche de solutions pour que ce marché de gré à gré, qui est une référence sur le département, puisse avoir lieu !

Partout en France, les chaînes de télévision ou les réseaux sociaux relaient les initiatives de solidarité les plus folles face à la pandémie, et là, personne n’est capable de discuter pour trouver et proposer des solutions permettant aux éleveurs de continuer à vendre leurs produits et aux salariés d’effectuer leur travail sereinement en toute sécurité.

Je serais tenté de lancer un appel à une autre commune peut être qui serait en capacité d'organiser ce type de marché... Mais j'ose à penser que le bon sens reprendra ses droits à Costaros.

 

 

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière