Aller au contenu principal

OFB et agriculture : un dialogue présent et indispensable

En Auvergne-Rhône-Alpes, l’Office français pour la biodiversité (OFB) et la profession agricole ont des contacts réguliers. Un dialogue indispensable pour permettre une meilleure compréhension réciproque et ainsi faciliter les contrôles. Si les agriculteurs ne s’opposent pas à ces derniers, ils demandent davantage de bienveillance et de transparence. Découverte de l’envers du décor.

Parfois, les contrôles des agents de l’Office français de la biodiversité sont mal vécus par les agriculteurs. Le dialogue régulier entre les deux parties est donc primordial.
Parfois, les contrôles des agents de l’Office français de la biodiversité sont mal vécus par les agriculteurs. Le dialogue régulier entre les deux parties est donc primordial.
© Philippe Massit – OFB

C’est indéniable. Les agriculteurs sont parmi les premiers acteurs de la biodiversité. La nature est leur outil de travail et, comme tout un chacun, ils œuvrent chaque jour pour et se doivent de la respecter. Alors, face à cet enjeu de taille, des échanges réguliers avec l’Office français de la biodiversité (OFB) sont indispensables. « L’agriculture entretient des liens étroits avec la faune et la flore et occupe en France plus de 50 % du territoire. Les pratiques agricoles ont donc une influence très forte sur la préservation de la biodiversité. Dans ce contexte, c’est important pour l’OFB de communiquer régulièrement avec la profession agricole sur ses missions de police de l’environnement, mais aussi sur les projets ou visions croisées des enjeux agricoles et environnementaux, pour accompagner le développement de modèles ou de pratiques agricoles favorables à la biodiversité », explique Jacques Dumez, directeur de l’OFB Auvergne-Rhône-Alpes (Aura). En Aura, des rencontres entre l’Office et la profession agricole se tiennent régulièrement dans le cadre notamment des réunions régionales et départementales « et parfois sur le terrain avec une thématique précise comme l’irrigation gravitaire, les retenues d’eau, les haies… », note le directeur régional de l’OFB. « Ces rencontres permettent d’échanger sur les bilans de contrôles et d’évoquer les sujets de travail à porter en commun pour une meilleure compréhension de la réglementation environnementale (haies, zones humides, prélèvements d’eau …) », poursuit Jacques Dumez.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière