Aller au contenu principal

Nouveaux arrivants : Ils ont fait le choix du Cantal et ne le regrettent pas

Les services du Conseil général ont reçu les familles fraîchement installées dans le département.

Philippe Fabre, représentant le président du Conseil général, a souhaité la bienvenue à la centaine de familles qui avait fait le déplacement pour une soirée en leur honneur.
Philippe Fabre, représentant le président du Conseil général, a souhaité la bienvenue à la centaine de familles qui avait fait le déplacement pour une soirée en leur honneur.
© R.Saint-André

Ils sont enseignants, pompiers professionnels, ont créé leur propre emploi ou sont retraités. Mais ils ont tous un point commun :  ils  ont  rejoint  le Cantal au cours de ces douze derniers mois. Au total, ce sont pas moins de 950 foyers supplémentaires que le Conseil général a recensé. Grâce à ces nouveaux arrivants, le solde migratoire du Cantal est positif. Preuve d’un territoire relativement attractif. Et lorsqu’on leur pose la question “pourquoi avoir fait ce choix d’installer sa famille dans le département ?”, c’est la qualité de vie qui arrive en tête des réponses. C’est ce qui ressort de la soirée spécialement organisée en leur honneur, vendredi 3 octobre dans l’Hôtel du département, à Aurillac. Comme tous les ans, chaque service du Conseil général tenait un stand afin de faire connaissance avec ces néo-Cantaliens.


Un buffet et des cadeaux


L’occasion pour ces derniers de se renseigner sur les droits et services qui sont à leur disposition, depuis l’action sociale (Apa, handicap, offre médico-sociale, etc.) jusqu’aux transports (scolaires et lignes d’autocars régulières), en passant par la culture, le sport, l’environnement,... Le médiateur départemental était également présent, afin de faire connaître son rôle et ses domaines d’intervention (problèmes avec l’administration départementale). À leurs côtés, les offices de tourisme, mais aussi des têtes de réseaux associatifs - comme les donneurs de sang bénévoles, l’université inter-âge, etc. - présentaient à ces nouveaux arrivants leurs champs d’action, et leur proposaient de s’impliquer, s’ils souhaitaient offrir un peu de leur temps. Une autre association les a régalé : Bienvenue à la ferme tenait un stand pour évoquer le drive-fermier, tandis que ses membres avaient préparé le buffet auvergnat qui a conclu la soirée, ainsi qu’une tombola qui a permis au plus chanceux de repartir avec des entrées gratuites dans différents musées et sites du Cantal et un séjour complet à Caleden de Chaudes-Aigues.


Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière