Aller au contenu principal

Notification des pertes dans le cadre de l’aide aux ovins

© CDA 23

Au 31 janvier les éleveurs ovins ont fait la demande de l’Aide aux Ovins. Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle PAC 2015, certaines modalités de l’aide aux ovins ont changé.

Peut-on toujours remplacer des animaux déclarés ?
Les agriculteurs ont la possibilité de remplacer durant la période de détention c’est à dire jusqu’au 13 mai 2015 un animal éligible par un autre animal éligible.
Ce remplacement peut s’effectuer avec des brebis ou des agnelles nées avant le 31 décembre 2014 et correctement identifiées dans la limite de 20 % de l’effectif déclaré.
Des agnelles doivent avoir leur deux boucles à l’âge de 6 mois. Il est donc conseillé pour cette catégorie d’animaux de les identifier directement avec les deux boucles à la naissance ou de commander la deuxième boucle rapidement.

Quelles sont les formalités à effectuer lors d’un remplacement ?
L’animal doit être remplacé dans un délai de 10 jours et être inscrit dans le registre.
Contrairement aux années précédentes, les éleveurs doivent  notifier tous les remplacements d’animaux éligibles auprès de la DDT au moyen d’un bordereau de perte. Il faut renseigner le nombre d’animaux remplacés, et le nombre de brebis et d’agnelles qui les remplacent. Cette opération peut s’effectuer en ligne sur le site de Télépac ou par papier.
Parallèlement, dans le registre de bergerie, il faut tenir à jour un tableau de correspondance avec la liste des agnelles qui entre dans l’effectif éligible et les brebis sorties de l’exploitation.
Nous conseillons aux éleveurs d’être vigilants sur ces envois de notification de perte à la DDT, car c’est un point qui sera vérifié en cas de contrôle.

Pour tous renseignement, vous pouvez appeler Danielle Sennepin, conseillère ovine de la Chambre d’Agriculture, tél. 05 55 61 50 00.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière