Aller au contenu principal

Net ralentissement des conversions

L'Agence bio a fait paraître les résultats de l'agriculture bio française pour l'année 2022, marquant, comme attendu, un net ralentissement des conversions. Pour la première fois, le nombre d'entreprises de l'aval a reculé.

L'Agence bio a fait paraître les résultats de l'agriculture bio française pour l'année 2022, marquant, comme attendu, un net ralentissement des conversions. Pour la première fois, le nombre d'entreprises de l'aval a reculé.
L'Agence bio a fait paraître les résultats de l'agriculture bio française pour l'année 2022, marquant, comme attendu, un net ralentissement des conversions. Pour la première fois, le nombre d'entreprises de l'aval a reculé.
© Christian Gloria/Illustration

Compte tenu du marasme ambiant sur les marchés de la bio, il fallait s'y attendre. Le nombre de producteurs engagés en agriculture biologique n'a progressé que de 3,5 % en 2022, contre 9 % l'année précédente, constate l'Agence bio dans son rapport annuel paru le 1er juin. Un solde qui traduit d'abord un « coup de frein dans la dynamique des conversions », puisque les déconversions restent relativement stables à 5,6 %, contre 4 % à 5 % l'an passé. Au total, on compte environ 60 000 exploitations en bio, soit 14,2 % des fermes françaises.
La dynamique est pour l'instant moins bridée en surfaces, avec une hausse de 10 % sur 2022, contre 9 % l'année précédente. Mais cela pourrait changer d'ici trois ans : les surfaces en première année de conversion reculent de 40 %. Compte tenu des surfaces engagées en deuxième et troisième années, l'agence s'attend tout de même à une nouvelle augmentation de 10 % en 2023. Au total, les surfaces bio représentent 2,87 millions d'hectares, soit 10,7 % de la surface agricole utile française (SAU). Dans le cadre du plan stratégique national (PSN), la déclinaison nationale de la Pac, la France vise 18 % de SAU en bio d'ici 2027. Pour rappel, entre 2010 et 2021, la part du bio dans la surface agricole est passée de 3 % à 10 %, et la consommation bio a été multipliée par 3,5.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière