Aller au contenu principal

NBT, pesticides : programme semé d’embûches pour la présidence espagnole

L’Espagne, qui depuis le 1er juillet dirige les travaux des États membres de l’UE, et ce jusqu’à la fin de l’année, tentera d’amener le Conseil à une position commune sur l’utilisation durable des pesticides ainsi que sur le nouveau règlement ayant trait aux nouvelles techniques génomiques. La tâche s’annonce ardue, car les pays européens sont divisés sur ces questions et les élections générales espagnoles en juillet pourraient rebattre les cartes dans le pays.

L’Espagne, qui depuis le 1er juillet dirige les travaux des États membres de l’UE, et ce jusqu’à la fin de l’année, tentera d’amener le Conseil à une position commune sur l’utilisation durable des pesticides ainsi que sur le nouveau règlement ayant trait aux nouvelles techniques génomiques. La tâche s’annonce ardue, car les pays européens sont divisés sur ces questions et les élections générales espagnoles en juillet pourraient rebattre les cartes dans le pays.
L’Espagne, qui depuis le 1er juillet dirige les travaux des États membres de l’UE, et ce jusqu’à la fin de l’année, tentera d’amener le Conseil à une position commune sur l’utilisation durable des pesticides ainsi que sur le nouveau règlement ayant trait aux nouvelles techniques génomiques. La tâche s’annonce ardue, car les pays européens sont divisés sur ces questions et les élections générales espagnoles en juillet pourraient rebattre les cartes dans le pays.
© Dati Bendo/EC AUdiovisual service

Depuis le 1er juillet, l’Espagne assume pour six mois la présidence du Conseil de l’UE. Elle aura à cœur, au cours du semestre, de faire progresser les négociations entre États membres de l’UE sur l’utilisation durable des pesticides et sur les nouvelles techniques génomiques (NBT). La présidence espagnole espère amener les ministres européens de l’Agriculture à adopter leurs positions en décembre sur ces deux textes. Le ministre espagnol de l’Agriculture, Luis Planas, a convié ses homologues européens à une réunion informelle, les 4 et 5 septembre à Cordoue, autour du thème des nouvelles technologies au service de la sécurité alimentaire, dont les NBT. Si le Conseil parvenait à adopter une position sur les deux dossiers, les négociations avec le Parlement européen débuteraient selon un calendrier très serré à mesure que se profilent les élections européennes (du 6 au 9 juin 2024) sachant que l’activité au sein de l’hémicycle pourrait ralentir dès le début de l’année 2024. Luis Planas a déjà reconnu qu’il serait très difficile de boucler le dossier des pesticides avant la fin du mandat actuel des eurodéputés.
L’Espagne, de son côté, connaît une période particulière, car la population est appelée aux urnes (élections générales) le 23 juillet. Ce qui ne devrait pas chambouler le programme ou l’organisation de la présidence espagnole de l’UE, mais pourrait modifier quelque peu l’approche de l’Espagne sur certains dossiers agricoles notamment en cas de basculement à droite de la majorité dans le pays.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière