Aller au contenu principal

À Naussac, un seuil minimal d’accès à réactualiser

Avec plus d’un mois de retard sur la saison, la pêche a pu ouvrir sur le lac de Naussac le mardi 14 mars dernier. Ce jour-là, la retenue a franchi le seuil de 930 mètres NGF, une hauteur calculée en référence au « nivellement général français », avec un remplissage qui dépassait enfin 35 %.

Depuis des années, les activités humaines étaient interdites dès lors que le niveau du lac descendait sous ce seuil de 930 mètres. Mais d’où provenait ce chiffre ? Ces dernières semaines, le gestionnaire comme la fédération de pêche ont longuement cherché la réponse. Tout au plus savait-on qu’il s’agissait de raisons de sécurité mais personne n’était en mesure de savoir lesquelles. En fouillant dans les archives, ils se sont aperçus qu’il faisait en fait référence à un risque… sismique ! Aucun lien avec la biodiversité ou même des problématiques d’ensablement, ce seuil était lié, au moment de la construction du barrage à un risque hypothétique d’effondrement de la structure du réservoir en cas de seuil trop bas. Une question devenue anachronique, qui a conduit la préfecture à préparer un nouvel arrêté, dont la consultation s’achève ce 24 mars, et qui ne mentionne plus de seuil mais interdit plus simplement l’accès en cas de séisme de magnitude quatre ou plus à moins de cent kilomètres de Naussac. Reste que les enjeux liés à la sécheresse ont eux toute leur actualité, et que les usagers de la retenue devront dans tous les cas se réunir pour définir ensemble des nouvelles règles d’usage et de seuil minimal pour l’usage de la retenue dans le contexte du changement climatique.
https://www.lozere.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Environnement-Risques-naturels-et-technologiques/Consultation-du-public/projet-d-arrete-RPP-exercice-navigation-de-plaisance-activites-sportives-Naussac-et-ses-abords.

Les plus lus

Marin Paquereau se tient au milieu de ses vignes, au-dessus du village d'Ispagnac
Un nouveau vigneron à Ispagnac

L’association foncière agricole des coteaux des gorges du Tarn a aidé à l’installation d’un quatrième viticulteur à Ispagnac,…

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière