Aller au contenu principal

Santé, prévention, aide sociale...
MSA et Groupama pactisent

La Mutualité sociale agricole et Groupama viennent de signer plusieurs conventions pour renforcer leurs collaborations et synergies dans les domaines de l´assurance santé, de la prévention des risques, de l´aide sociale et de la formation.

Si l´épisode de la mise en place de l´AAEXA a pu créer quelques tensions entre les deux organismes, sans doute plus d´ailleurs au niveau national qu´au niveau local, ils ont su dans le département garder d´excellentes relations, comme en témoignent les conventions que viennent de signer les présidents et les directeurs de Groupama et de la MSA du Cantal."L´objectif est d´optimiser les services que nous apportons à nos adhérents et sociétaires communs, mais aussi de renforcer les synergies entre nos deux organismes", expliquent les signataires.Cinq domaines de collaborationCes conventions portent sur 5 grands types d´actions :- L´assurance santé : MSA et Groupama ont confirmé leur accord permettant à un ressortisant MSA de bénéficier automatiquement du remboursement de l´assurance complémentaire qu´il a souscrite auprès de Groupama après qu´il ait envoyé sa feuille de soins à la MSA.- La prévention des risques : depuis à la réforme de l´AAEXA, c´est la MSA qui gère la prévention. Dans le Cantal, Groupama y sera associé au sein de la Commission de prévention des risques de dommages aux personnes, qui regroupera à part égale des administrateurs des deux organismes.- Activités sociales : Groupama apportera son appui à l´association Présence verte, en faisant appel à ses représentants locaux pour constituer les réseaux d´aide de proximité au profit des abonnés du service.Parallèlement, Groupama s´est engagé à réserver une enveloppe annuelle pour intervenir aux côtés de la MSA en faveur des personnes dans le besoin, dans le cadre de l´Association d´aide à l´insertion des bénéficiaires du RMI (Groupama réservera son aide à ses sociétaires).- Moyens généraux et formation : outre le prêt de moyens matériels, MSA et Groupama ont enfin convenu de favoriser les dialogues et rencontres entre leurs élus départementaux, notamment au travers de la formation. Ainsi, vendredi dernier, les deux conseils d´administration étaient réunis ensemble pour écouter un intervenant de l´Insee qui a présenté la démographie du département.Pour plus d´informations, consultez L´Union agricole et rurale du 3 mai 2003.

Les plus lus

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

De gauche à droite : Anthony Fayolle (SG) et Nicolas Merle (Président).
Un nouveau duo à la tête de la FDSEA de Haute-Loire

Jeudi 3 avril, le nouveau conseil d'administration de la FDSEA de Haute-Loire a élu président, secrétaire général ainsi que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière