Aller au contenu principal

Race Brune
Mondial de la Brune 2016 : c’est gagné !

C’est officiel : c’est bien en Lozère, à Mende, qu’aura lieu le congrès mondial de la race Brune en 2016. Une première pour le département, pour la région sud, et pour le pays.

Les éleveurs lozériens ont de quoi être fiers. C’est bien dans le département qu’aura lieu le congrès mondial de la race Brune, événement qui n’a lieu qu’une fois tous les quatre ans dans un pays différent. Le congrès sera jumelé avec le concours européen de la race. Au printemps 2016 (date approximative), la ville de Mende peut s’attendre à accueillir 400 éleveurs étrangers, 200 animaux venus de France et d’ailleurs, et des milliers de visiteurs pendant quatre jours. Un événement de cette ampleur nécessitera l’investissement de tous les éleveurs, des élus, de la ville de Mende, et de tous les lozériens qui souhaitent participer de quelque manière que ce soit, d’après Vincent Julhan, éleveur et président de la fédération Opti’Brunes et porteur du projet sur Paris, qui ajoute : «Nous défendons plus qu’une couleur de vache. À travers cet événement, nous souhaitons tirer toutes les filières agricoles vers le haut, tirer tout notre département vers le haut. Nous sommes éleveurs de Brunes, mais avant tout, nous sommes lozériens.»

Originalité et soutien local, les points fort de la Lozère

Réunis à Paris mercredi 27 novembre, les représentants des villes candidates avaient pour mission de défendre leur projet devant l’union de coopérative agricole BGS (Brune génétiques services). Entre les trois candidats, la bataille fut extrêmement serrée.


À lire dans le Réveil Lozère N°1236 du jeudi 5 décembre 2013, page 4.

Les Brunes ne comptent pas pour des prunes

La Brune est la deuxième race laitière mondiale après la Holstein, en termes de sélection génomique avec près de 6000 taureaux dans la population de référence. Elle est présente sur tous les continents. En France, si elle ne représente que 1 % des effectifs, elle est pourtant en numéro deux en ce qui concerne la production laitière (et numéro un pour le taux de protéines contenu dans son lait). La Lozère compte 25 éleveurs inscrits au syndicat.

Ce sont les délégations de plus de 20 pays qui sont attendues au congrès mondial, avec 250 à 300 participants. Le concours européen réunira les 150 meilleures vaches Brunes d’Europe issues d’Allemagne, Autriche, Italie, Suisse, Slovénie, France, etc.

Le mondial 2012 a eu lieu en Suisse, 2008 en Autriche et 2004 aux États-Unis. Pour 2016, c’est à une voix d’écart face à la Colombie que la France a été choisie.

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière