Aller au contenu principal

Miser sur la qualité pour mieux s’en sortir

C’est au Pôle de Lanaud que les responsables de Limousin Promotion sont revenus, le 22 juin dernier, sur les événements marquants de 2015 lors de son assemblée générale. Celle-ci a également vu le passage de témoin entre Annie Soularue et Jean-Pierre Bonnet à la présidence de l’association.

Annie Soularue et Jean-Pierre Bonnet.
Annie Soularue et Jean-Pierre Bonnet.
© P. Dumont

En 2015, dans un contexte économique difficile pour la filière élevage, les viandes limousines ont su se maintenir à flot. Le Label rouge Bœuf du Limousin enregistre ainsi une hausse de 7,6 % du tonnage et de 5,8 % du nombre de têtes labellisées. Idem pour le porc, avec des hausses de 4,7 et 4,6 %. Le Limousin junior reste quant à lui quasiment stable (+1 % sur le tonnage). Enfin, le veau sous la mère enregistre une chute de 3,5 % du tonnage et de 4,2 % du nombre de têtes labellisées. Ce recul s’inscrit dans un contexte de baisse du nombre d’éleveurs. On constate également une tendance à l’alourdissement des veaux qui entraîne une réorientation vers d’autres catégories. Du côté de la distribution, là encore de bons résultats, surtout lorsque l’on sait que la consommation recule depuis plusieurs années, érodée par les attaques récurrentes contre la viande et par un pouvoir d’achat des ménages en berne. « Pour compenser cette baisse, nous nous employons à trouver de nouveaux débouchés, explique Jean-Marc Escure, directeur de Limousin Promotion. Notre volonté est de développer notre implantation dans le Sud-Ouest où nous sommes peu présents. » Dans son dernier rapport d’orientation, avant de passer la main à Jean-Pierre Bonnet, nouveau président de l’association et par ailleurs président du GLBV, Annie Soularue a tenu à rappeler : « la première mission de Limousin Promotion est de proposer aux consommateurs des produits de qualité. C’est aussi à l’avenir de nos enfants qu’il faut penser : un travail d’apprentissage va devoir être mis en œuvre afin qu’ils sachent faire la différence entre les bons produits et les autres… » Pour promouvoir les viandes limousines, de nombreuses actions sont menées par l’association chaque année : édition de fiches recettes, présence au Salon de l’Agriculture, au Festival de l’élevage, animations en points de vente,… Celles-ci sont reconduites cette année avec quelques nouveautés. Les viandes limousines ont ainsi été présentes à Limoges pour le Tour de France, aux côtés de l’agneau Baronnet et de la pomme AOP du Limousin. Au programme : dégustation mais aussi réalisation d’un « land art » (création visuelle dans un champ) visible du ciel autour des viandes et pomme du Limousin et participation à une émission TV. Enfin, Limousin Promotion et Blason Prestige sponsoriseront cette année la Team France Boucherie lors du World Butcher Challenge qui aura lieu en septembre en Australie. L’association devrait également s’associer au Trophée Jean Delaveyne.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière