Aller au contenu principal

Michel Fouilhac passe la main à Estelle Delarue

Le conseiller spécialiste de l’élevage de porcs à la Chambre d’agriculture s’en va.

Estelle Delarue et Michel Fouilhac, conseillers spécialisés en production porcine à la Chambre d’agriculture du Cantal.
Estelle Delarue et Michel Fouilhac, conseillers spécialisés en production porcine à la Chambre d’agriculture du Cantal.
© L'Union du Cantal
Il ne fera valoir ses droits à la retraite qu’en fin d’année. Mais Michel Fouilhac a accepté d’ici là de former sa remplaçante au poste de conseiller spécialisé en production porcine. Estelle Delarue a rejoint le 24 octobre le service élevage de la Chambre d’agriculture, (EDE) placé sous la direction de François-Xavier Lebreton. Originaire de Loire-Atlantique, la nouvelle venue est titulaire d’un BTS production animale décroché à Laval (53) qui lui a permis d’intégrer l’École d’ingénieurs de Rouen (76). A 25 ans, elle décroche dans le Cantal son premier poste. Un département qu’elle connaît déjà un peu. Mlle Delarue rappelle qu’elle y a conduit l’an dernier une étude à la demande du contrôle de performance, traduisant la relation entre les données techniques et les résultats économiques sur les troupeaux bovins allaitants.
Un premier passage à l’EDE
Désormais, comme le confirme Bernard Berthelier, directeur de la Chambre d’agriculture, elle aura pour mission l’appui technique auprès des éleveurs de porcs : la gestion technique des troupeaux de truies (G3T) et la gestion technico-économique, par convention avec les groupements de producteurs (MC-porcs et la Capp). En outre, comme l’assurait M. Fouilhac, elle sera chargée de l’élaboration et de la diffusion de références et sera missionnée par la Chambre d’agriculture pour sensibiliser les agriculteurs et les organisations professionnelles agricoles sur l’intérêt de la production porcine. “L’analyse et le conseil sur des projets de développement de la production de porcs, en appui avec d’autres productions est un également un volet important dans le cadre d’un travail de conseil d’entreprise global”, insiste M. Berthelier.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière