Aller au contenu principal

Marchés agricoles : Ukraine et sécheresse attisent l'incertitude

Malgré de bonnes perspectives de récolte - jusqu'alors, tout du moins - et des prix élevés, la situation des marchés agricoles de l'UE inquiète. L'envolée des coûts des intrants, conséquence de la guerre en Ukraine, place plusieurs secteurs (l'élevage en particulier mais aussi les fruits et légumes) dans une situation difficile. S'ajoute à cela la sécheresse qui frappe l'UE et qui pourrait toucher, à son tour, le secteur des céréales.

Le commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski.
Le commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski.
© Jennifer Jacquema - EC - Auiovisuel services

« Dans des circonstances normales, je pourrais dire que les marchés se portent globalement bien. Malheureusement, nous ne sommes pas dans des circonstances normales. » Tels ont été les propos introductifs du commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski lors de son échange sur la situation des marchés agricoles de l'UE avec les ministres des Vingt-sept, le 24 mai à Bruxelles. En effet, les perspectives de production sont bonnes et les prix élevés dans la plupart des secteurs. Mais l'invasion de l'Ukraine par la Russie a rebattu les cartes en faisant s'envoler les prix des intrants (engrais, énergie et aliments pour animaux). À cela s'ajoutent les conditions météorologiques récentes, avec une sécheresse qui touche déjà de nombreux pays européens et menace de se prolonger durant l'été. « Difficile dans ce contexte de prédire avec une grande certitude comment les choses peuvent évoluer », admet le commissaire européen. Et d'ajouter que selon les dernières statistiques disponibles, l'inflation alimentaire a atteint 8,9 % dans l'UE « ce qui risque d'entraîner une instabilité économique générale, car une inflation élevée et croissante est toujours compliquée à corriger ».

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière