Aller au contenu principal

EN IMAGES
Une manifestation d'enfants d'agriculteurs sur l'A71

"On fait une manifestation d'enfants parce que les agriculteurs adultes ne sont pas écoutés. Et comme la vérité sort toujours de la bouche des enfants, ils auront peut-être plus de chance de se faire entendre" - Benjamin, 10 ans.

Hier, après huit jours de de blocage de l'A71 et d'opérations "coup de poing" sur divers sites de l'agglomération clermontoise, les agriculteurs mobilisés par la FNSEA 63 et les Jeunes agriculteurs du Puy-de-Dôme organisaient une action d'un nouveau genre : inviter les enfants à jouer avec leur tracteurs à pédales sur le site du barrage

Lire aussi : Actions coup de poing dans le Puy-de-Dôme

Une respiration plus que bienvenue pour les manifestants, mais aussi pour les enfants qui n'ont pas beaucoup vu leur papa ou leur maman depuis le début du blocage. "Ça change un peu de l'ambiance de d'habitude ! Pour se faire entendre, on ne peut malheureusement pas faire que des actions joyeuses comme celle d'aujourd'hui, mais de les voir tous jouer sur leurs petits tracteurs, cela nous conforte dans notre combat. C'est un beau spectacle pour les parents !" confie Quentin Baumont, éleveur ovin et fromager à Puy-Guillaume.

 

Une manifestation d'enfants pour faire entendre les agriculteurs

 

Petit garçon assis sur un tracteur à pédale.

"On fait une petite manifestation d'enfants parce que les agriculteurs adultes ne sont pas écoutés. Et comme la vérité sort toujours de la bouche des enfants, ils auront peut-être plus de chance de se faire entendre" - Benjamin, 10 ans.


Benjamin, 10 ans, est en classe de CM2. Son père est éleveur Salers et producteur de Saint-Nectaire sur la commune d'Ardes-sur-Couze. "Des fois je vais nourrir les vaches avec papa. J'en profite pour m'amuser un peu dans le foin et passer du temps avec lui. Ce que je préfère, c'est quand on monte sur le quad à deux". S'il ne se projette pas forcément en tant qu'éleveur, Benjamin soutient la cause des agriculteurs : "on fait une manifestation d'enfants parce que les agriculteurs adultes ne sont pas écoutés. Et comme la vérité sort toujours de la bouche des enfants, ils auront peut-être plus de chance de se faire entendre ". Son père, lui, est mobilisé depuis le début du blocage. "Il y va toutes les après-midi depuis une semaine, alors je ne l'ai pas beaucoup vu. Je suis content d'être là pour le soutenir !".

 

Faire perdurer un modèle d'agriculture familiale

 

Un papa avec son petit garçon et sa petite fille devant une pancarte sur laquelle on peut lire "pas de nourriture sans agriculture".

 

"Ce qu'on veut tous ici, c'est que nos enfants aient le choix de leur métier, et que le modèle d'agriculture familiale tel qu'on le défend puisse continuer d'exister." - Quentin Baumont, éleveur ovin et fromager.

Margaux, 5 ans, est venue avec son petit frère Léopold, 3 ans, et son papa Quentin, éleveur ovin et fromager à Puy-Guillaume. "Pour le moment ma fille aime venir traire ou faire le fromage avec moi. Mais plus tard, elle fera ce qu'elle veut. Ce qu'on veut tous ici, c'est que nos enfants aient le choix de leur métier, et que le modèle d'agriculture familiale tel qu'on le défend puisse continuer d'exister. Car dans le lot d'enfants présents aujourd'hui, ils seront certainement plus d'un à vouloir reprendre la ferme de leurs parents."

 

 

Lire aussi : Qui sont les soutiens des agriculteurs ?

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière