Aller au contenu principal

Lou Braisadou invente la ferme auberge qui vient à vous

Ils veulent "garder l'esprit ferme auberge", mais se déplacent dans les villages dans un petit camion. Sandrine Dunand et Laurent Échavidre proposent une nouvelle façon de consommer terroir.

Principe : le camion fait halte dans les villages et propose des plats cuisinés à base de produits fermiers, à emporter ou consommer sur place.
Principe : le camion fait halte dans les villages et propose des plats cuisinés à base de produits fermiers, à emporter ou consommer sur place.
© UC

Lorsqu'ils se sont installés en 2004, le couple hors-cadre familial n'avait certainement pas imaginé son activité évoluer de la sorte. Sandrine Dunand et Laurent Échavidre avaient repris à Christiane et Gérard Lacaze une exploitation agricole et une ferme auberge dotée de quelques chalets pour les touristes de passage.

Aujourd'hui, l'essentiel de leur activité se passe... dans un camion. Bien sûr, il reste les hébergements touristiques. D'ailleurs, le camping à la ferme s'est doté d'une piscine intérieure, de sanitaires neufs, de yourtes et même d'une  bulle pour dormir en admirant les étoiles. Mais Lou Braisadou, à Saint-Mamet-la-Salvetat, surtout connu pour être une table où l'on se régale de produits de terroir, a franchement évolué. Inutile de s'y déplacer cette année : "Désormais, les produits fermiers, prêts à déguster, viennent à vous", explique Laurent Échavidre.

L'idée d'un food-truck (camion-restaurant en français dans le texte) a été précipitée par la crise de la Covid-19. "La première crise financière, c'était en 2008. La ferme auberge avait vu le nombre de repas servis annuellement divisé par deux. Alors on s'est lancés dans l'activité traiteur", détaille Laurent. Ils lèveront un peu le pied, après les investissements consentis sur leur camping, en 2012. Puis en 2016, on leur interdit la publicité sur les panneaux le long de la RN 122.

De moins en moins visibles, ils pensent petit à petit à relocaliser leurs menus dans les villages aux alentours, en s'équipant d'une remorque. Mais il faut un permis spécial que Sandrine n'a pas. Pourtant, dès le début de la crise sanitaire la décision est prise : l'auberge ne rouvrira pas.

Succès au rendez-vous

L'idée d'amener le concept de cuisine de terroir prend un coup d'accélérateur : ce sera un food-truck. Une annonce sur Leboncoin fera l'affaire : le camion venu des Vosges - en échange de 50 000 EUR - est tout équipé, en parfait état.

Lou Braisadou prend son nouveau départ. Bien au-delà des espérances, le succès est immédiat. De quoi encourager à développer les tournées.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière