Aller au contenu principal

L´or et le bronze pour le saint-nectaire Wälchli

La laiterie Wälchli, unique lauréat de la catégorie saint-nectaire laitier au Concours général.

La laiterie Wälchli a reçu les seules médailles de la catégorie saint-nectaire laitier au dernier Concours général agricole de Paris : l´or pour son produit phare, l´Abbaye-Bouton d´or ; le bronze pour son "Abbaye" issu de l´agriculture biologique. "Cela fait 5 ans que nous présentons des produits lors du concours général des produits laitiers... et 5 ans que nous recevons une médaille, se félicite Pierre Wälchli, dirigeant de la laiterie. Mais c´est la première fois que nous sommes présents physiquement sur le Salon des fromages et des produits laitiers".

"Valoriser nos productions"

Une démarche initiée il y a deux ans lors d´une visite au Sia. "Nous nous sommes aperçus que ce Salon correspondait parfaitement à ce que nous souhaitions mettre en avant : la qualité de nos productions. Avoir un stand ici permet aussi un meilleur contact avec nos clients ou une future clientèle", poursuit le responsable.
La laiterie Wälchli, c´est une longue tradition familiale débutée en 1928 du côté de Condat. Depuis, elle s´est toujours attachée à préserver une production spécifique, au coeur de la zone d´appellation saint-nectaire. La laiterie a su évoluer avec son temps, "non seulement pour répondre aux attentes du marché mais aussi pour valoriser la production". La médaille d´or du saint-nectaire laitier vient donc récompenser près de 80 années de savoir-faire ; celle de bronze, issue de l´agriculture biologique, couronne le début d´une nouvelle orientation.

Une entreprise qui investit

L´an dernier, la laiterie a investi dans un nouveau système de lavage et de brossage des fromages "qui nous permet de pousser encore plus l´affinage", précise Pierre Wälchli. Le mois d´avril devrait voir la mise en route d´une station d´épuration. Cet investissement de près d´1,5 million d´euros bénéficiera de la participation de l´Etat, de l´agence de l´eau Adour-Garonne et du Conseil régional. Enfin, pour la fin de l´année, "nous avons également en projet la construction d´une cave d´affinage. Depuis deux ans, ces investissements permettent la mise aux normes nécessaire de nos infrastructures et de conserver ainsi distributeurs et clients". Avec 50 salariés (deux embauches prévues pour 2006), 13,8 millions de chiffres d´affaires, la laiterie Wälchli a produit 2 500 tonnes des saint-nectaire en 2005. Reconnue sur le plan national, la fromagerie exporte en Belgique, en Allemagne, "mais aussi jusqu´en Australie", se réjouit Pierre Wälchli.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière