Aller au contenu principal

Estival
L’opération « Mon été à la ferme » revient pour la 3ème édition

Le 20 juin, le lancement de la 3ème édition de l’opération « Mon été à la ferme » a eu lieu au Gaec de l’Ecureuil à Malrevers. A cette occasion, les organisateurs et partenaires ont présenté cette belle action.

C'est reparti pour l'opération Mon été à la ferme !
C'est reparti pour l'opération Mon été à la ferme !
© © J. Faure-Arnaud

Mise en place par la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire, le réseau Bienvenue à la Ferme et le Comité de Promotion des produits agricoles et agro-alimentaires, au début de la crise sanitaire, l’opération « Mon été à la ferme » se poursuit dans le but de permettre aux touristes et aux locaux de découvrir les exploitations agricoles du département de la Haute-Loire. L’idée est de montrer toute la richesse du métier d’agriculteur et des produits que chacun propose dans son domaine respectif.
Lors du lancement, sur l’exploitation de l’Ecureuil Glacier, Pauline Bonnet avec son époux Claude, ont présenté leur activité : une production laitière transformée en glaces, yaourts et autres produits lactés.
Cet été, la visite de l’exploitation, labellisée HVE (Haute Valeur Environnementale), sera un lieu incontournable pour venir se rafraîchir et découvrir le quotidien des deux exploitants.

Une quarantaine de lieux à découvrir
Pendant la période estivale (juillet et août), les agriculteurs ouvriront donc leurs portes afin que les visiteurs découvrent leur métier, leur passion mais également leurs productions. Au total, ce sont donc 27 exploitations, 7 fermes découvertes et pédagogiques ainsi que 5 fermes équestres réparties sur tout le département, qui se prêteront au jeu pour accueillir le public dans leur environnement. Et il y en aura pour toutes les curiosités : des escargots, des vaches, des moutons, des cochons, des autruches, des chèvres sans oublier les bons produits de notre territoire : les lentilles, la verveine, le fromage aux artisous, le miel, les tisanes, le Fin Gras du Mézenc et même les outils comme les robots de traite, en plus de nombreuses autres surprises.
Afin d’être accueillis dans les meilleures conditions, les visites se dérouleront uniquement sur inscription préalable auprès des agriculteurs concernés (pour les dates et horaires, consultez le flyer disponibles dans les Offices de Tourisme, mairies ou sur le facebook de Mon été à la ferme). D’une durée minimum d’une heure, variable en fonction des exploitations, les visites sont gratuites (participation demandée si dégustation de produits ou goûter) et les achats de produits locaux à la ferme sont possibles.

De belles découvertes en perspective
Outre les savoureux produits de Pauline et Claude parmi une multitude d’autres qui font la richesse de la Haute-Loire, les visiteurs pourront observer les vaches Angus de Franck Villard installé à Saint-Martin-de Fugères ; le seul élevage de cette race dans le département. Lors de la visite, il sera possible de visiter les parcelles, de côtoyer les animaux et de partager la passion de l’agriculteur.
 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière