Aller au contenu principal

Littoraux : l’agriculture sous la menace de la montée des eaux

À horizon 2100, la montée des eaux menace jusqu’à la moitié des terres agricoles littorales à travers le monde.

À horizon 2100, la montée des eaux menace jusqu’à la moitié des terres agricoles littorales à travers le monde.
À horizon 2100, la montée des eaux menace jusqu’à la moitié des terres agricoles littorales à travers le monde.
© Gérard Deloison/Illustration

« Quand la mer monte, j’ai honte » chantait Raoul de Godewarsvelde en 1968. Sorti de son contexte, le refrain sonne désormais comme une triste prophétie. Selon les différents scénarios de dérive climatique et de fonte des calottes glaciaires retenus, les effets sur le niveau des mers vont de +0,5 à +1,7 mètres d’ici à 2100. Et même si elle est, en moyenne, moins présente sur les littoraux qu’ailleurs, l’agriculture n’est pas épargnée.
Dans un rapport paru en 2019, l’Inrae estime qu’entre 0,5 et 1,1 % des terres agricoles mondiales – soit 25 à 50 % des surfaces agricoles littorales – seront affectées par la montée des eaux. Les chercheurs ne comptabilisent ici que les bandes de terres émergées dont l’altitude est inférieure à 5 m – soit 40 millions d’hectares dans le monde. Le scénario le plus critique menace donc 20 millions d’hectares d’engloutissement, soit un peu moins que la surface agricole utile de la France. L’Hexagone n’est pas le plus exposé. Les régions du monde les plus menacées sont l’Asie du sud, l’Asie de l’est et le Pacifique, l’Afrique de l’ouest et l’Amérique du sud. Dans un scénario à +1,7 m, l’Égypte et le Vietnam pourraient voir plus de 10 % de leur surface agricole nationale inondée.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière