Aller au contenu principal

L´Internet à haut débit va s´étendre

Le président de France-Télécom a signé avec le président du conseil général une charte visant à accélérer le déploiement de l´internet à haut débit dans le Cantal. 70% de la population sera connectée d´ici 2005.

Thierry Breton, président directeur général de France-Télécom, vient de signer avec Vincent Descoeur, président du conseil général, une convention "Département innovant" qui vise à accélérer le déploiement de l´internet à haut-débit dans le Cantal. En trois mois, une cinquantaine de départements ont signé cette convention de partenariat proposée depuis janvier par France-Télécom, qui manifeste ainsi sa volonté de donner un coup d´accélérateur au "plan haut-débit pour tous" lancé en juin 2003 : il s´agit en effet de gagner un an sur le calendrier, à savoir de réaliser dès 2004 le programme d´équipement initialement prévu sur les années 2004 et 2005.

62 communes desservies fin 2004

Actuellement, 38 % de la population cantalienne, répartie sur 31 communes, peut avoir accès à l´internet à haut-débit (ou ADSL). Ce taux sera porté à 50 % fin 2004, avec 62 communes desservies. L´objectif de l´opérateur national est ensuite d´étudier avec le département les moyens de parvenir à un taux de couverture de 70 à 75 % fin 2005. "Notre volonté est d´arriver à terme à 100 %", a assuré le PDG de France-Télécom. Que ce soit par le réseau filaire (qui permet aujourd´hui de desservir des abonnés dans un rayon de 4 kilomètres autour des autocommutateurs, et sans doute beaucoup plus demain), ou d´autres technologies, comme celle du satellite associé au Wifi, expérimentée sur 9 sites en France, dont Saint-Mamet dans le Cantal (23 abonnés en profitent). L´opérateur s´engage par ailleurs à travers cette convention à étudier avec le conseil général un plan d´équipement en "très haut-débit" des zones d´activités jugées stratégiques, et à apporter un accompagnement en matière de formation et de transferts de compétences.

Promouvoir de nouveaux usages

Thierry Breton a reconnu que le Cantal avait déjà affirmé sa volonté d´accompagner le désenclavement numérique et créé des conditions favorables à la vulgarisation et au développement de ces nouvelles technologies de communication : notamment au travers de l´opération Cybercantal, qui a permis depuis trois ans de créer un centre de ressources multimédia dans chaque canton, eux-mêmes reliés à un point d´accès internet dans la quasi totalité des communes. Si l´accès à l´ADSL est jugé stratégique en matière d´accueil de nouvelles populations et de maintien des entreprises existantes, le téléphone mobile l´est tout autant, a remarqué Vincent Descoeur en interpellant le PDG de l´opérateur national sur la mauvaise desserte du département. En réponse, Thierry Breton a reconnu que le Cantal avait été relativement maltraité dans la première phase d´équipement annoncée et assuré que la deuxième phase finalement promise serait réalisée "très rapidement". Il s´est d´autre part engagé à ce que toutes les routes départementales et les principaux bourgs soient couverts.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière