Aller au contenu principal

AGRO ALIMENTAIRE
Limagrain se lance dans les farines de légumineuses

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée de Marc Fesneau a choisi le Puy-de-Dôme pour dévoiler les 14 lauréats de France 2030, un plan de 1,8 Mds€ consacré à la transition écologique des systèmes agricoles.

Groupe de personnes qui parlent.
Lors de sa visite, la ministre (en rouge au centre) a pu découvrir la nouvelle ligne de production de Limagrain.
© Mélodie Comte

C'est sur le site du moulin de Limagrain à Saint-Ignat qu'Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée de Marc Fesneau a dévoilé les 14 lauréats du dispositif « démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires » dans le cadre du plan France 2030. Cette troisième relève récompense et soutient financièrement 14 lauréats dans leur phase de maturation et de réalisation. En Auvergne-Rhône-Alpes, Fruits de Dômes (redynamisation de la filière fruitière dans le Puy-de-Dôme), Ambition Positive (approvisionnement de la restauration collective en pain bio local - Puy-de-Dôme) et Ferme de Corbattaz (relance de la culture maraîchère en Savoie) ont été retenus. Avant cela, Limagrain a dévoilé à la ministre sa nouvelle ligne de production, lauréate France 2030 lors d'un précédent appel.

Une nouvelle marche pour Limagrain

La visite de la ministre a contraint la coopérative auvergnate à accélérer son calendrier. Limagrain avait en effet prévu de dévoiler plus tard dans l'année son projet NuPro 2, une nouvelle ligne de production d'ingrédients à base de légumineuses. Le montant total de l'investissement atteint près de 15 M€ dont 1,46 M€ est soutenu. Il devrait permettre à la coopérative via sa filiale Limagrain Ingredients de développer encore davantage sa gamme agroalimentaire sur la voie de la transition agroécologique et alimentaire

« Nous ne développons pas les protéines végétales pour remplacer les protéines animales mais pour offrir des solutions fonctionnelles à nos clients industriels » explique Sébastien Vidal, président de Limagrain.

Cette nouvelle ligne produira dès juillet 2024 des TVP (de l'anglais Textured Vegetable Protein - en français protéines végétales texturisées) utilisés dans l'élaboration de recettes industrielles. Ces ingrédients protéinés sont aujourd'hui majoritairement fabriqués à partir de soja. Limagrain prend le contre-pied, et le pari, de fabriquer des aliments aux qualités similaires mais à base de céréales françaises, du soja certes, mais aussi du pois, des lentilles ou encore des haricots rouges et bien entendu, pour le leader des farines fonctionnelles, pourquoi pas de les associer à des farines traditionnelles. Cette orientation nourrit l'ambition de la coopérative auvergnate d'être apporteuse de solutions et de valorisations pour ses adhérents. 

Difficultés pour produire en Limagne

Sébastien Vidal a profité de la présence de la ministre pour soulever les difficultés de production rencontrées par les agriculteurs de Limagne. « Nous travaillons avec des variétés de légumineuses qui ont été sélectionnées il y a 40 ans ! Face au contexte climatique actuel, elles sont obsolètes. » À cela s'ajoutent les difficultés d'accès à l'eau à des périodes clés. Enfin, le président de la coopérative n'a pas manqué de témoigner des difficultés à négocier avec les géants de la distribution « nous n'arrivons pas à faire passer nos hausses de productions dues à l'inflation ». La ministre n’a pas rebondi sur ce sujet ni les précédents mais a salué toutes ces initiatives qui accompagnent « la transition agroécologique de la France et soutiennent la souveraineté alimentaire ».

Lire aussi -> Limagrain s'engage dans l'agriculture verticale avec Vif Systems

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière