Aller au contenu principal

L'historien Jean-Marc Moriceau plonge dans le mythe de la Bête du Gévaudan

Samedi 4 décembre, l'historien Jean-Marc Moriceau est venu présenter son ouvrage, « La bête du Gévaudan, mythe et réalités », aux Mendois. Un livre, qui est une refonte complète, enrichie de nouvelles recherches par rapport à son premier ouvrage sur le sujet, paru en 2008.

Samedi 4 décembre, l'historien Jean-Marc Moriceau est venu présenter son ouvrage, « La bête du Gévaudan, mythe et réalités », aux Mendois. Un livre, qui est une refonte complète, enrichie de nouvelles recherches par rapport à son premier ouvrage sur le sujet, paru en 2008.
Samedi 4 décembre, l'historien Jean-Marc Moriceau est venu présenter son ouvrage, « La bête du Gévaudan, mythe et réalités », aux Mendois. Un livre, qui est une refonte complète, enrichie de nouvelles recherches par rapport à son premier ouvrage sur le sujet, paru en 2008.
© Marion Ghibaudo

Cette conférence a eu lieu dans le cadre des actions culturelles menées par le musée du Gévaudan - musée qui devrait ouvrir ses portes en 2022 à Mende. Pendant près d'une heure avant de répondre aux questions du public, l'historien normand et professeur à l'université de Caen a tenu son auditoire en haleine, retraçant l'histoire de ces loups anthropophages et de ce que l'histoire a retenu de ce moment historique (1764 à 1767, environ). Égratignant au passage les conteurs modernes, qui ont préféré s'appuyer sur le mythe plutôt que sur les faits réels pour retranscrire l'histoire de « cette bête féroce ».
Dans cette somme de 400 pages, très documentée, l'historien revient sur l'histoire de la bête du Gévaudan, mais aussi sur son retentissement exceptionnel en France et à l'étranger - un épisode qui a marqué les esprits à l'époque et qui continue de fasciner aujourd'hui encore.
Et pourtant, rappelle Jean-Marc Moriceau, « des épisodes similaires, à des époques proches, se sont déroulés dans d'autres endroits de France, parfois bien pires au niveau des morts et blessés, mais n'ont pas eu le même retentissement que celui-ci ». Alors, qu'est-ce qui explique l'ampleur prise par cette affaire, qui n'a somme toute, duré que trois ans ? Des éléments de réponse peuvent être trouvés dans le contexte de l'époque : une paix durable s'est installée en France, les grandes guerres étant terminées ; l'essor de la presse, aussi, qui s'est emparé de ce sujet en décrivant les péripéties de la Bête du Gévaudan à ses lecteurs.
Dix ans. C'est le temps qu'il aura fallu à ce passionné pour parcourir les archives et les documents d'époque, trier le vrai du mythe, et proposer un livre passionnant qui rappelle aussi les conditions de vie des paysans de l'époque. « Cette affaire démontre aussi l'irruption du sauvage dans les campagnes profondes, et le choc culturel qu'il a engendré », note l'historien

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière