Aller au contenu principal

L’Etat engage 3,9 millions d’euros dans 29 projets de territoire

Les six premiers pôles d’excellence rurale retenus dans le département vont pouvoir engager leurs travaux d’investissement. Les premiers crédits seront versés en 2006.

Le Puy Mary dispose de son propre PER, porté par le syndicat mixte qui entend valoriser ce Grand site national.
Le Puy Mary dispose de son propre PER, porté par le syndicat mixte qui entend valoriser ce Grand site national.
© L'Union du Cantal
“Une opportunité pour le Cantal qui ne se représentera pas”. C’est en ces termes que le préfet, Jean-François Delage, évoque les pôles d’excellence rurale (PER) et les enveloppes qui les accompagnent. Lundi matin, il confirmait à un comité de suivi que l’Etat verserait 3,9 millions d’euros pour subventionner les 29 projets inscrits dans les 6 pôles d’excellence rurale retenus pour le département. En rendant hommage à tous ceux qui ont monté et porté les dossiers -dont des élus du Cantal- M. Delage a estimé que “la valorisation des potentiels en territoire rural est un enjeu majeur”. Un enjeu qui n’attend pas, s’il doit contribuer à lutter contre le cancer démographique.
86 % des crédits demandés sont accordés
Aussi, le préfet promet-il que l’ensemble des financements dont profitera cette première vague seront réglés avant fin 2009. “Le Cantal a obtenu 86 % de ce qu’il demandait. Ce qui est remarquable”, estime Jean-François Delage. Il insiste également sur l’effet levier de cette dotation : 31 millions d’euros seront injectés au profit de l’investissement dans les territoires ruraux du Cantal. Et ce n’est pas fini. Réunie une première fois le 20 juin, la commission nationale de présélection (à laquelle avait participé le sénateur cantalien Pierre Jarlier) avait délibéré sur 341 dossiers ; 175 avaient été retenus dans 86 départements. Une nouvelle et dernière vague est prévue courant octobre.
Faciliter la gestion des dossiers et leur suivi
Le projet de “Maison de la salers” (qui sera gérée par les instances raciales) figure au PER du pays de Salers qui, après avoir raté un premier examen de passage, sera de nouveau examiné cet automne. Mais quant à savoir si la deuxième enveloppe sera aussi généreuse que la première... Le préfet ne se prononce pas. En revanche, il promet de faciliter la gestion des dossiers et de leurs suivis. Un comité est spécialement constitué ; les sous-préfets sont associés à la démarche ; un agent chargé de mission PER sera recruté à la préfecture dès le 1er janvier prochain. Le préfet Delage précise en outre que les crédits d’Etat sont fongibles entre différentes opérations au sein d’un même PER. “Une solution pour éviter de retarder les dossiers prêts à être financés”.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière