Aller au contenu principal

Les sénateurs élargissent les critères d'approvisionnement des cantines

En séance publique en première lecture, les sénateurs ont confirmé leur souhait d'ouvrir la liste des produits éligibles à davantage de produits pour atteindre les objectifs d'approvisionnement de la restauration collective prévus par la loi Égalim. Un seul mot d'ordre : que les cantines s'approvisionnent en produits origine France.

En séance publique en première lecture, les sénateurs ont confirmé leur souhait d'ouvrir la liste des produits éligibles à davantage de produits pour atteindre les objectifs d'approvisionnement de la restauration collective prévus par la loi Égalim. Un seul mot d'ordre : que les cantines s'approvisionnent en produits origine France.
En séance publique en première lecture, les sénateurs ont confirmé leur souhait d'ouvrir la liste des produits éligibles à davantage de produits pour atteindre les objectifs d'approvisionnement de la restauration collective prévus par la loi Égalim. Un seul mot d'ordre : que les cantines s'approvisionnent en produits origine France.
© Catherine Perrot/Illustration

Dénonçant des « objectifs inatteignables à court terme » qui risquent « de se traduire par une augmentation des produits importés », la rapporteure Anne-Catherine Loisier a soutenu, le 22 juin lors de l'examen en première lecture au Sénat du projet de loi (PJL) Climat, la nécessité d'élargir la liste des produits éligibles pour atteindre les objectifs d'approvisionnement de la restauration collective prévus par la loi Égalim (50 % de produits de qualité et durables, dont 20 % de bio).
Dans l'hémicycle, les sénateurs ont ainsi confirmé, après le vote favorable de la commission des Affaires économiques, l'élargissement de cette liste aux « produits locaux et sous certificat de conformité dans la mesure où ils répondent à un cahier des charges exigeant », explique l'élue.
L'état d'esprit était un peu différent du côté du banc du gouvernement. Le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie s'est dit favorable aux amendements visant à supprimer ces produits sous certificat de conformité de la liste des objectifs instaurés par la loi Égalim pour les cantines.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière