Aller au contenu principal

Les « renégociations » commerciales 2022 ont porté leurs fruits

Les industriels ont passé 16 % de hausse de tarifs entre mars 2022 et mars 2023, selon les résultats de l'observatoire des négociations commerciales. Environ 7 % de cette évolution sont imputables aux « renégociations » en cours d'année.

Les industriels ont passé 16 % de hausse de tarifs entre mars 2022 et mars 2023, selon les résultats de l'observatoire des négociations commerciales. Environ 7 % de cette évolution sont imputables aux « renégociations » en cours d'année.
Les industriels ont passé 16 % de hausse de tarifs entre mars 2022 et mars 2023, selon les résultats de l'observatoire des négociations commerciales. Environ 7 % de cette évolution sont imputables aux « renégociations » en cours d'année.
© Dominique Poilvet/Illustration

Des hausses de tarifs importantes sont passées vers la grande distribution avec la réouverture des négociations commerciales en 2022. Fin mars, après le déclenchement de la guerre en Ukraine, industriels et distributeurs s'étaient engagés à rouvrir leurs contrats afin de répercuter les fortes inflations liées au conflit et aux dommages causés par l'influenza aviaire dans la filière volaille. Dans beaucoup de cas, les renégociations ont mis du temps à s'enclencher et les industriels n'ont passé qu'une partie des hausses subies. Cependant, une partie de l'inflation a tout de même été répercutée, le plus souvent celle correspondant au coût de la matière première agricole (MPA). Entre mars 2022 et mars 2023, les prix des produits vendus par les entreprises agroalimentaires à la grande distribution ont augmenté de 16 %*, selon les résultats de l'Observatoire des négociations commerciales annuelles, publié par le médiateur, le 24 mai. Sur cette hausse annuelle, 9 % sont à attribuer aux négociations commerciales annuelles, qui se sont tenues du 1er décembre 2022 au 1er mars 2023. Le reste a été renégocié avant la fin du mois de novembre.
L'Observatoire des négociations commerciales annuelles est élaboré par un groupe de travail réunissant des représentants de l'industrie et de la distribution autour du médiateur des relations commerciales agricoles, Thierry Dahan. À noter que seules cinq enseignes ont transmis leurs données, contre huit en 2022.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière