Aller au contenu principal

Porc montagne
Les producteurs réclament une grille de prix spécifique

Pour l´instant, c´est le cadran breton qui fait la loi. Aujourd´hui, les producteurs des zones de montagne veulent leur propre grille de prix, qui s´appuie sur la certification montagne.

Fin juillet, lors de l´assemblée générale de l´interprofession nationale porcine montagne (APM), les représentants des producteurs demanderont la mise en place rapide d´une grille spécifique de paiement du porc sous CCP montagne (Certification de conformité produit).Les éleveurs l´ont décidé lors d´une réunion des présidents des sections porcines des FRSEA Auvergne-Limousin, Midi-Pyrénées, Rhônes-Alpes et Aquitaine qui s´est tenue récemment à Aurillac."Nous sommes pressés""Il faut que nous parvenions à nous déconnecter du cadran breton et que nous arrivions à avoir une cotation montagne", expliquait Bruno Bunisset, président de la section porcine Auvergne-Limousin, en parlant de "réunion de crise". En effet, le cadran breton ne bouge plus et la crise perdure. "A ce rythme, il n´y aura bientôt plus de producteurs de porcs en zone de montagne", soulignait M. Bunisset, très alarmiste, en remarquant que les producteurs de montagne supportent des charges plus lourdes que les Bretons, et le côté artificiel du cadran."Il s´agit ni plus ni moins que d´aller au bout de la démarche syndicale menée au travers d´APM qui a permis d´obtenir la reconnaissance du signe montagne et de déboucher sur la création d´une centrale de vente... Ce n´est pas si souvent qu´il se présente une telle opportunité. Il faut que nous la saisissions, et vite, car nous sommes pressés".Premières propositions"Nous devons convaincre les outils économiques de saisir avec nous cette opportunité", poursuivait-il, tandis que des premières propositions de grilles étaient présentées : 1 F de plus-value au kilo lorsque les cours sont inférieurs à 7,50 F ; 0,80 F lorsqu´ils sont supérieurs à 7,50 F et 0,50 F au dessus de 9 F.Cette nouvelle grille s´appliquerait à tous les porcs sous CCP montagne, et dans un premier temps à ceux commercialisés par PMD (Porc montagne développement). Les producteurs étant décidés à faire pression auprès des autres opérateurs qui commercialisent du porc montagne pour qu´ils appliquent la même grille.Pour plus d´informations, consultez L´Union agricole et rurale du 28 juin 2003.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière