Aller au contenu principal

Les producteurs de la FNPL demandent une « augmentation générale » de 50 EUR les mille litres

Dans un communiqué du 27 mai, la FNPL (producteurs de lait, FNSEA) exige un « signal fort » de la part des acteurs de l'aval et une revalorisation du prix du lait payé aux producteurs pour faire face aux prix des intrants « qui explosent dans toutes les fermes ». « Nous avons besoin d'une augmentation générale de 50 EUR les mille litres de lait payé », affirme le syndicat. Soit l'équivalent de 0,5 centimes d'euros sur un yaourt ou de 6 centimes d'euros sur une bouteille de lait, souligne le communiqué. « Le prix de l'avenir » pour la FNPL, qui agite le spectre de la « décapitalisation » du cheptel laitier. « Une ferme laitière ne reprend jamais son activité après l'avoir arrêtée. » Ciblant tour à tour la responsabilité de l'industrie et de la distribution dans cette dynamique (-1,5 % de vaches laitières sur un an en avril, selon l'Idele), le syndicat demande le paiement du lait « à sa valeur ». « Toutes les laiteries doivent dire maintenant à leurs éleveurs : "Nous avons besoin de vous", clame le communiqué. Tous les distributeurs doivent cesser ce jeu délétère qui entraînera la ruine de toute une filière et accepter les hausses. » En mars, le prix du lait standard (toutes qualités) s'est établi à 407 EUR les mille litres (+64 EUR par rapport à mars 2021), d'après FranceAgriMer. Le prix réel était, lui, de 434 EUR les mille litres. Quant aux coûts de production, ils ont augmenté de 19 % sur un an.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Jeune sur un simulateur de conduite d'engin agricole
Quel est ce nouvel outil pédagogique qui va entrer à la MFR de Marcolès ?

Vu à Aurillac, lors du Forum de l’orientation et des métiers, le simulateur d’engins agricoles a fait l’unanimité. La MFR de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière