Aller au contenu principal

Assemblées
Les montbéliardes sont moins nombreuses mais vivent plus longtemps !

Le jeudi 16 mars 2023 avait lieu l'assemblée générale du syndicat Montbéliard du Puy-de-Dôme, qui a été l'occasion pour Montbéliarde Association de faire son assemblée du territoire "Auvergne Sud-Ouest".

Lors de l'AG, 14 éleveurs du territoire Auvergne Sud-Ouest ont reçu une statuette pour leur vache de plus de 100 000 kilos de lait.
Lors de l'AG, 14 éleveurs du territoire Auvergne Sud-Ouest ont reçu une statuette pour leur vache de plus de 100 000 kilos de lait.
© LD

Le jeudi 16 mars 2023, la salle polyvalente de Vernet-Sainte-Marguerite (63) accueillait l'assemblée générale du Syndicat Montbéliard du Puy-de-Dôme, ainsi que l'assemblée du territoire "Auvergne Sud-Ouest", animée par le président et le directeur de Montbéliarde Association. En fin de matinée, 14 statuettes ont été remises aux éleveurs de vaches ayant produit plus de 100 000 kilos de lait.
Après un repas partagé, les participants ont pu visiter l'élevage du Gaec de la Fontanette, aux 79 vaches montbéliardes élevées par Emmanuelle Cougoul et sa mère.

Bilan 2021-2022 dans le 63

D'après les chiffres de 2022, le Puy-de-Dôme compte 260 élevages montbéliards au contrôle laitier avec, en moyenne, 60 vaches par exploitation. « Si le nombre d'élevages est en baisse, le nombre de vaches par exploitation augmente » détaille Pierre Viallard, président du syndicat. La production de lait augmente quant à elle petit à petit avec une moyenne actuelle à 6 500 kilos par an.
L'activité syndicale 2022 a été marquée par le 30ème Sommet de l'Élevage, auquel participaient 7 élevages et 11 montbéliardes du département, ainsi que le concours des Miss et son challenge longévité, organisés le 11 mars, où 16 montbéliardes issues de 11 élevages concourraient.
La suite de la saison s'annonce chargée avec notamment la participation de 2 élevages puydômois et 5 animaux au concours national "Vaches en piste", prévu le 19 avril à Besançon (Micropolis), qui accueillera 300 montbéliardes sur un total de 700 animaux. Enfin, les préparatifs ont débuté en vue de la prochaine édition du Sommet. Un nouveau numéro des "Grandes races laitières 63" est également en préparation, « nous sommes ouverts à vos idées et suggestions » adresse Pierre Viallard à l'assemblée.
Concernant les administrateurs du syndicat, la roue tourne avec le départ de Marc Cougoul, dont le siège sera repris par sa fille Emmanuelle, et l'annonce de Pierre Viallard qui, après 11 ans de présidence, compte passer la main à la fin de son mandat.

Assemblée du territoire Auvergne Sud-Ouest

L'AG était l'occasion pour Montbéliarde Association de faire le point sur le territoire "Auvergne Sud-Ouest". L'association dénombre
1 893 adhésions en 2022 (-109 par rapport à 2021). Une baisse s'observe également au niveau national, avec un total d'adhérents passés de 10 680 en 2021 à 10 261 en 2022, en corrélation avec la diminution du nombre d'élevages montbéliards qui chute de -400 élevages par an en moyenne. Le nombre d'inséminations artificielles (IA) totales est également en baisse, avec 650 000 IA réalisées en 2020 (-25 000 par rapport à 2019 environ).
2022 a été marquée par la mise en place d'une nouvelle méthode d'indexation "Single step" et d'un nouvel index de synthèse unique (ISU) qui, en mettant l'accent sur la santé mamelle, la longévité et les caractères bouchers des animaux, a rebattu les cartes au sein des élevages. Si d'après Cédric Fourcade, directeur de l'association, les éleveurs semblent s'être bien approprié cette nouvelle classification, elle soulève néanmoins quelques questionnements, notamment concernant des correctifs jugés insuffisants pour les animaux entre 23 et 25 mois.
L'assemblée s'est close sur la remise de statuettes pour récompenser les 14 propriétaires de vaches ayant produit plus de 100 000 kilos de lait sur le territoire, parmi lesquelles 11 altigériennes, 2 cantaliennes et 1 puydômoise (Finale, du Gaec des Deux Rivières à Mauriat). Au national,132 statuettes ont été distribuées en 2023 contre 100 en 2022, attestant d'une hausse de la longévité de la race qui affiche un âge moyen  de 6,3 ans à la réforme contre 5,8 ans toutes races confondues.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière