Aller au contenu principal

Les ministres de l'Agriculture s'inquiètent des nouveaux objectifs proposés

Manque de moyens financiers, accumulation de contraintes, menace pour la sécurité alimentaire. Les ministres de l'Agriculture de l'UE ont de nombreuses craintes quant aux objectifs de la stratégie Biodiversité proposée par la Commission européenne.

Virginijus Sinkevi?ius
Virginijus Sinkevi?ius, commissaire européen à l'Environnement.
Virginijus Sinkevi?ius
Virginijus Sinkevi?ius, commissaire européen à l'Environnement.
© Claudio Centonze/EC - Audiovisual service

Les ministres de l'Agriculture de l'UE, réunis le 21 novembre à Bruxelles, ont, dans leur grande majorité, exprimé leurs inquiétudes vis-à-vis des propositions de la Commission européenne sur la restauration de la nature. Présenté au mois de juin, le projet prévoit la restauration d'au moins 20 % des écosystèmes terrestres et marins de l'UE d'ici 2030 et de tous les écosystèmes nécessitant d'être restaurés d'ici 2050, dont les écosystèmes agricoles. Pour y parvenir, le texte fixe des objectifs contraignants sur le déclin des pollinisateurs, des populations de papillons et d'oiseaux dans les zones agricoles, le carbone des sols ou encore les caractéristiques paysagères à haute diversité. Chaque État membre devra préparer un plan national de restauration. Mais les ministres estiment que ces dispositions risquent de remettre en cause la sécurité alimentaire de l'UE. « Je regrette l'absence d'engagement clair en faveur d'une agriculture productive alors que la crise actuelle montre que nous en avons besoin », a souligné le ministre autrichien Norbert Totschnig.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière