Aller au contenu principal

Les JA en désaccord avec la politique agricole

Le bureau du syndicat des Jeunes agriculteurs du Cantal a rencontré le directeur de la DDAF pour lui faire part de ses revendications.

Partout en France, jeudi, les Jeunes agriculteurs ont exprimé par diverses actions leur mécontentement face à la politique agricole européenne et nationale annoncée. Dans le Cantal, le bureau des JA, sous la houlette de son nouveau président Gilles Amat, a demandé au directeur départemental de l´Agriculture et de la Forêt, Patrick Peirani, de prendre note des revendications et de faire remonter jusqu´en plus haut lieu leur mécontentement, exprimé dans une motion. Commentant plusieurs mesures de la mise en oeuvre de la réforme, ils craignent qu´une nouvelle fois l´installation soit pénalisée.

Eviter la spéculation

La réforme des droits à paiement est actuellement un des sujets qui préoccupe le plus le syndicat. Selon les Jeunes agriculteurs, les modalités d´application de la Pac, adoptée par Bruxelles le 14 avril dernier, vont laisser libre cours aux dérives spéculatives sur la valeur des droits à paiement, alors même que les droits devraient être "administratifs et gratuits". "C´est pourquoi nous demandons au ministre français de tout mettre en oeuvre pour préserver l´installation des jeunes, notamment au travers d´un renforcement des règles encadrant le marché des droits ; une mécanique administrative qui dissuade la spéculation", résume Gilles Amat.

Plusieurs propositions

Et les JA de proposer d´utiliser de la "réserve de droits gratuits pour celles et ceux qui s´installent" ; une réserve abondée par un "prélèvement total des droits qui devaient être cédés sans foncier" et un "fort prélèvement pour les droits cédés avec le foncier" (les deux tiers par exemple), afin de limiter une plus-value qui risque d´engendrer une conséquente flambée des prix ; mais aussi une "application raisonnable de la conditionnalité pour empêcher la déprise agricole"... Par ailleurs, et toujours en vue de conforter l´installation plutôt que l´agrandissement au-delà des règles définies au niveau départemental, le syndicat exige que le contrôle des structures soit appliqué et son efficacité renforcée, dans le cadre de la future loi de modernisation agricole. Informé des craintes et des propositions des JA, Patrick Peirani a précisé que les textes n´étaient pas encore finalisés et que des adaptations restent possibles.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière