Aller au contenu principal

Ovins
Les éleveurs ovins font le point sur les dossiers d’actualité

Réforme de la PAC, identification électronique, conjoncture, les organisations départementales ovines du Limousin ont fait le tour de l’actualité le 13 mars à Guéret où elles avaient convié la FNO à leur assemblée générale.

Michel Bataille de la FDO 23 (à droite) avait invité Maurice Huet de la FNO à participer aux travaux de l’assemblée.
Michel Bataille de la FDO 23 (à droite) avait invité Maurice Huet de la FNO à participer aux travaux de l’assemblée.
© La Creuse agricole et rurale

L’année 2014 commence sous de bons auspices pour la filière ovine limousine. Il va cependant falloir garder un œil sur les derniers arbitrages de la PAC qui vont être pris dans les semaines à venir. C’est en substance le constat qui a été fait par les responsables régionaux le 13 mars à Guéret. En introduction, Amélie Villette de la FNO a dévoilé les chiffres de conjoncture du premier trimestre 2014. Fin février, le cours de l’agneau s’établissait à 5,91 euros, soit +8 % par rapport au début 2013. Dans le même temps, les charges étaient en recul. Le prix de l’aliment et celui de l’énergie notamment chutent de 8 % et 3 % en janvier1. Du côté des abattages, ils baissent légèrement en janvier : -1 % en têtes et -3 % en téc2. Les abattages de réforme progressent eux de 5 % en têtes et 6 % en téc. Les importations ont reculé de 3 % en 2013. Les achats en viande d’agneau des ménages restent stables. Hors de nos frontières, les cours se portent bien au Royaume-Uni et en Irlande. En Nouvelle-Zélande, la production recule de 18 % en janvier1 du fait de la mauvaise campagne 2013 et les exportations se tournent massivement vers l’Asie. La production de viande ovine au Royaume-Uni reste stable. Une chute des importations et des exportations britanniques a été observée en fin d’année. En Limousin, après une année 2013 favorable, 2014 démarre doucement avec des volumes assez faibles. Les cours continuent de grimper, soutenus par l’offre réduite. Le décrochage des prix observé au niveau national en janvier n’a pas eu lieu. Globalement, les éleveurs restent optimistes.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 21 mars 2014.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière