Aller au contenu principal

Conseil de saison
Les chardons reviennent

Comme tous les ans, à la même époque, les chardons apparaissent...

Chardons des marais en fleurs.
Chardons des marais en fleurs.
© CDA 23

Avec sa tige imposante, dressée, éparse, à la couleur foncée, terminée par une inflorescence rose/mauve, le chardon des marais est facilement reconnaissable.
Il ne peut qu’être conseillé d’en limiter la présence ainsi que la propagation par destruction avant montée à graines.
L’échardonnage manuel autrement dit la destruction mécanique pourrait se concevoir précocement en cas de présence peu importante (en quantité et en surface) sinon pratiquer un fauchage ou un broyage après un pâturage de fin de printemps (juin).
Un traitement chimique en localisé au stade rosette (avant début montaison) au début du printemps semble aussi être une solution efficace.
Un peu plus tardif et moins visible au stade herbacé, mais beaucoup plus invasif, s’adaptant à divers types de sols cultivés ou pas (prairies, terres de cultures mais aussi jachères, bords des routes, pistes, talus) le chardon des champs (appelés aussi chaussides) est une plante vigoureuse, vivace et au développement par ronds et par plaques.
Adventice indésirable, le chardon des champs concurrence directement les cultures en place par prélèvements d’éléments minéraux et d’eau mais aussi par étouffement. Il entraîne ainsi des baisses de rendements en quantité et en qualité.
L’intérêt du travail du sol tel le déchaumage avec un outil à dents, le labour, la rotation des cultures et l’entretien des bordures de parcelles agricoles (évidemment avant la floraison) prend ici tout son sens...
Le chardon des champs fait partie des végétaux nuisibles pouvant être soumis à des mesures de lutte obligatoire par arrêté ministériel.
Certains départements disposent ainsi d’un arrêté préfectoral en prescrivant la destruction obligatoire.
Concernant les terrains non agricoles, les propriétaires ou locataires d’un fonds sont tenus de les faucher ou de les détruire avant montée à graines.
Quelque soit le cas, si l’emploi d’un herbicide est envisagé, il est nécessaire de se renseigner au préalable en fournissant un maximum de précisions... Pour tout renseignement sur ce sujet, contacter Gilbert Thibord à la Chambre d’Agriculture de la Creuse au 05 55 61 50 00.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière