Aller au contenu principal

Loup
Les cercles de prédation gagnent du terrain en Haute-Loire

Plusieurs attaques survenues en Lozère, dans le Cantal et dernièrement en Haute-Loire font entrer 91 communes de notre département en cercle 3 et 23 en cercle 2.

Zonage loup 43 mai 2022
Zonage loup 43 mai 2022
© © Prefecture Haute-Loire

Le mois de mai marque le retour du loup en Haute-Loire et dans les départements limitrophes (Ardèche, Lozère et Cantal). Dans notre département, le prédateur a perpétré plusieurs attaques pour laquelle la responsabilité du loup n'est pas exclue sur une période de 8 jours sur trois exploitations du sud et de l’ouest du département.
Suite à ces attaques, la Préfecture de Haute-Loire a pris un arrêté le 31 mai classant  91 communes en cercle 3 et 24 en cercle 2.
Rappelons ce que signifie ces cercles de prédation.  Les départements concernés par la présence du loup (présence permanente ou ponctuelle) classent chaque année leur territoire en différents "cercles" qui caractérisent le risque théorique de prédation des troupeaux par le loup. Le cercle 0 correspond aux foyers de prédation c'est-à-dire aux communes ou parties de communes où la récurrence interannuelle de dommages importants a été constatée.
Le cercle 1 correspond à une zone de prédation reconnue avec attaque de loup avérée. Le cercle 2 correspond aux zones où des actions de prévention sont nécessaires du fait de la survenue possible de la prédation par le loup pendant l'année en cours. Le cercle 3 caractérise les secteurs dans lesquels la survenue de la prédation est possible à moyen terme et où des actions de prévention sont encouragées.

Mesures d'aides différentes selon les cercles
Ce classement ouvre droit à des mesures d'aides différentes selon les cercles. En cercle 1, toutes les mesures sont financées (gardiennage renforcé par l’éleveur gardien et/ou un salarié, clôtures électriques, chiens de protection, diagnostic prédation), le cercle 2 ouvre droit à deux mesures (protection électrifiée des parcs et chiens de protection) tandis que le cercle 3 se limite aux chiens de protection.
Alors que la Haute-Loire est concernée par des attaques avérées de loups venus des départements limitrophes, "j'invite les éleveurs à rester vigilants et surtout ne pas paniquer. L'administration et la profession agricole restent mobilisées sur le sujet" a indiqué Claude Font, président de la FDSEA et secrétaire général de la FNO.
Au niveau national  la profession travaille sur le nouveau plan loup qui devrait être opérationnel en 2024. "Notre volonté est d'accroître la prise en charge des mesures de protection (à 100% au lieu de 80% à l'heure actuelle) et de faire évoluer (de manière législative) le statut du chien de protection. Nous travaillons également avec l'Idele sur la prise en compte des pertes indirectes des élevages concernés par la prédation".
 

Quelles aides ?
En cercle 2 les éleveurs peuvent demander :
- une aide à l'acquisition de chien de protection et au frais d'entretien du chien et un financement de sa stérilisation et pour la réalisation d'un test comportemental.
- un financement à hauteur de 80% et dans la limite de 5200 €, pour l'achat de clôtures électriques mobiles ou fixes, hors grillage.
La demande de financement est à déposer jusqu'au 30 juin 2022.
En cercle 3, l'aide se limite au chien de protection (acquisition, frais d'entretien du chien, stérilisation et test comportemental).
Pour plus de renseignement, se rapprocher de la DDT ou de votre technicien d'élevage.

 

Rendez-vous le 14 juin à Saugues

Une réunion d'information est organisée le mardi 14 juin à 10h dans laquelle la DDT interviendra sur le plan loup. Cette réunion, qui se déroulera dans la salle culturelle place du Breuil,  est ouverte à tous les agriculteurs des zones concernées par le risque de prédation.

L'objectif est de présenter les moyens de financements disponibles pour mettre en place des moyens de prévention et dont les dossiers sont à déposer avant fin juin.

La DDT interviendra également sur la possibilité de mise en place de tirs de défense ainsi que sur les indemnisations possibles en cas d'attaque.

 

 

 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière