Aller au contenu principal

Les calamités agricoles en Lozère

En raison de la décision du comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) du 28 octobre, la Lozère peut bénéficier d'une reconnaissance anticipée de la calamité agricole sur une grande partie du département.

En raison de la décision du comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) du 28 octobre, la Lozère peut bénéficier d'une reconnaissance anticipée de la calamité agricole sur une grande partie du département.
En raison de la décision du comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) du 28 octobre, la Lozère peut bénéficier d'une reconnaissance anticipée de la calamité agricole sur une grande partie du département.
© François d'Alteroche/Illustration

Cette reconnaissance permet à la DDT le versement d'aides, à partir de taux provisoires. L'arrêté ministériel de reconnaissance de l'état de calamité agricole provisoire a été signé par le ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire, le 2 novembre. Le taux de perte retenu est de 30 % pour les fourrages pluriannuels (prairies temporaires, permanentes...) et 20 % pour les fourrages annuels (choux fourrager, sorgho fourrager...). Afin de bénéficier de l'aide de l'État, les agriculteurs des communes concernées ont à déposer une demande formelle. Pour accompagner et faciliter la démarche, les agriculteurs potentiellement éligibles recevront dans les tous prochains jours un courrier de la DDT leur indiquant les surfaces et les effectifs animaux à vérifier et à reporter sur le formulaire de demande d'indemnité. Les demandeurs ont 30 jours pour déposer leur demande d'indemnisation à la DDT de la Lozère, 4 avenue de la Gare à Mende, à compter de la date d'affichage de l'arrêté ministériel en mairie. Les formulaires de demande, accompagnés d'une notice générale, sont disponibles auprès des mairies concernées, de la chambre d'agriculture de Lozère, du Cerfrance Lozère ou de la DDT de Lozère. Pour toute information complémentaire, les agriculteurs peuvent contacter la DDT par téléphone (Géraldine Gély 04 66 49 45 61 ou Stéphane Laulaigne 04 66 49 45 36 ou accueil 04 66 49 41 00).

La liste des 124 communes retenues :

A

Albaret-le-Comtal, Albaret-Sainte-Marie, Allenc, Antrenas, Arzenc-d'Apcher, Arzenc-de-Randon, Auroux

B

Badaroux, Balsièges, Banassac-Canilhac, Barjac, Bel Air Val d'Ance, Blavignac, Bourgs sur Colagne, Brenoux, Brion

C

Cans et Cévennes, Chadenet, Chanac, Chastanier, Chastel-Nouvel, Châteauneuf-de-Randon, Chauchailles, Chaudeyrac, Chaulhac, Cheylard-l'Évêque, Cubières, Cubiérettes, Cultures

E

Esclanèdes

F

Florac-Trois-Rivières, Fontans, Fournels, Fraissinet-de-Fourques

G

Gabrias, Gatuzières, Gorges-du-Tarn-Causses, Grandrieu, Grandvals, Grèzes

H

Hures-la-Parade

I

Ispagnac

J

Julianges

L

La Bastide-Puylaurent, La Canourgue, La Fage-Montivernoux, La Fage-Saint-Julien, La Malène, La Panouse, La Tieule, Lachamp Ribennes, Lajo, Langogne, Lanuéjols, Laubert, Laval-du-Tarn, Le Born, Le Buisson, Le Malzieu-Forain, Le Malzieu-Ville, Le
Rozier, Les Bessons, Les Bondons, Les Hermaux, Les Laubies, Les Monts-Verts, Les Salces, Les Salelles, Luc

M

Marchastel, Marvejols, Mas-Saint-Chély, Massegros Causses Gorges, Mende, Meyrueis, Mont-Lozere-et-Goulet, Montbel, Montrodat, Monts de Randon

N

Nasbinals, Naussac-Fontanes, Noalhac

P

Palhers, Paulhac-en-Margeride,Pelouse, Peyre en Aubrac, Pierrefiche, Pont de Montvert - Sud Mont Lozère, Prinsuejols-Malbouzon, Prunières

R

Recoules-d'Aubrac, Recoules-de-Fumas, Rimeize, Rocles

S

Saint-Alban-sur-Limagnole, Saint-Bauzile, Saint- Bonnet-de-Chirac, Saint-Bonnet-Laval, Saint-Chély-d'Apcher, Saint-Denis-en-Margeride, Saint-Étienne-du-Valdonnez, Saint-Flour-de-Mercoire, Saint-Frézal-d'Albuges, Saint-Gal, Saint-Germain-du-Teil, Saint-Jean-la-Fouillouse, Saint-Juéry, Saint-Laurent-de-Muret, Saint-Laurent-de-Veyrès, Saint-Léger-de-Peyre, Saint-Léger-du-Malzieu, Saint-Paul-le-Froid, Saint-Pierre-de-Nogaret, Saint-Pierre-des-Tripiers, Saint-Pierre-le-Vieux, Saint-Privat-du-Fau, Saint-Saturnin, Saint-Sauveur-de-Ginestoux, Sainte-Eulalie, Sainte-Hélène, Serverette

T

Termes, Trélans, Vebron.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière