Aller au contenu principal

Les atouts du bois dans la construction agricole

Mercredi 18 octobre, la filière bois Occitanie s’est retrouvée pour deux visites de chantier particulières, pour mettre en lumière les atouts du bois dans la construction agricole.

Charpente de la bergerie Almir.
Charpente de la bergerie Almir.
© Marion Ghibaudo

La fromagerie de Hyelzas et la bergerie Almir (la Borie) partagent toutes deux un point commun : leur ossature est en bois, dont une partie est sourcée dans le Massif central.
Matériau léger et facile à travailler, le bois est très apprécié pour son potentiel de transformation et sa simplicité de mise en œuvre. Utilisé aussi bien en structure, en bardage ou dans l’aménagement intérieur, c’est un matériau polyvalent et valorisable en fin de vie du bâtiment. Issu d’une gestion durable des forêts, c’est une ressource renouvelable, qui répond aux critères environnementaux de plus en plus exigeants. Il améliore l’intégration des bâtiments aux paysages et le confort des animaux. En effet, dans les bâtiments agricoles en bois, l’aération est souvent meilleure, la condensation réduite et les bruits sont souvent mieux absorbés. Autant de paramètres qui améliorent la qualité sanitaire du cheptel et facilitent le travail de l’éleveur.

Des charpentes en bois pour le confort et l’esthétique
Pour la fromagerie du Fédou, la charpente a même été un cran plus loin que juste du bois : cette charpente en bois lamellé-collé (un processus de fabrication qui offre une résistance et une stabilité structurelle remarquable, et est notamment utilisé dans la construction de maisons, de bâtiments commerciaux et industriels, apportant une esthétique naturelle et chaleureuse) a été réalisée en pin de Lozère, un bois produit localement et labellisé bois de France*. Un projet qui a posé de nombreux défis aux différents entrepreneurs intervenant sur le chantier, et notamment sur l’utilisation du pin dans une charpente, ce qui est plutôt rare. Le pin est rarement valorisé à ce niveau, car il n’est pas considéré comme « noble ». Il est plus souvent utilisé en bois d’œuvre pour de la palette ou de l’emballage. « Ce type de chantier permet de prouver que, même dans le pin, on a du bois qui peut prétendre à être utilisé en construction, même si cela demande des aménagements, eu égard à la composition du bois, qui a notamment des couronnes de nœud plus importantes. » En plus de la charpente, est prévu un bardage bois sur la partie maçonnée. C’est l’entreprise Batut charpente qui s’est chargée du chantier, en lien avec la scierie mendoise Neofor, et le chantier a été suivi par l’architecte Adrien Pratlong.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière