Aller au contenu principal

Les agriculteurs ont leur comité d’entreprise

Le syndicat propose à ses adhérents des remises via la Carte moisson.

Chaque adhérent a sa carte, présentée par Christian Guy, assortie d’un “book” recensant tous les partenaires et offres.
Chaque adhérent a sa carte, présentée par Christian Guy, assortie d’un “book” recensant tous les partenaires et offres.
© P. O.

Récolter des remises ! Le slogan de la Carte moisson est on ne peut plus limpide. Lancée voilà plusieurs années par la FDSEA de la Marne, la Carte moisson, qui reprend le concept des cartes privilèges des CE (comités d’entreprise), fait des émules au sein des fédérations départementales d’exploitants agricoles, dont celle du Cantal. De concert avec ses homologues de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme et de la Lozère, la fédération cantalienne a entamé voilà un an un travail de sélection et de démarchage de quelque 500 établissements évoluant dans des secteurs aussi divers que la location de véhicules, les articles de sport, le bricolage, la géothermie ou encore de la presse avec notre journal. Et c’est là à la fois son atout et son originalité : s’adresser tout autant à l’agriculteur, chef d’exploitation, qu’à sa famille.

Une base de 20 000 clients potentiels
Un principe qu’ont bien compris les 70 partenaires du département associés pour cette première année à la démarche et conscients du potentiel de clients que représente “l’entreprise agricole cantalienne”. “Dans le Cantal, ce sont 4 000 actifs potentiellement concernés ; pour les quatre départements on est sur une base de 20 000”, précise Christian Guy, éleveur de porcs à Junhac, et responsable de l’opération à la FDSEA. Pour l’adhérent - actif comme retraité -, l’intérêt dépasse le cadre départemental puisqu’avec sa carte, il peut bénéficier de rabais décrochés par la soixantaine de FDSEA engagées dans le dispositif. “Tout adhérent du réseau FNSEA peut ainsi avoir accès au guide de l’ensemble des départements engagés”, complète le responsable syndical. Sans compter un partenariat avec AtooCE, qui négocie des offres commerciales dans la France entière (remises, avantages, bons d’achats).

Une reconnaissance pour l’adhérent
“L’idée première est vraiment d’apporter un plus à l’adhérent”, insiste Christian Guy. La carte est gratuite (coûts de réalisation supportés par les FDSEA). Elle est diffusée à l’occasion des assemblées générales qui se tiennent en ce moment dans un tiers des syndicats locaux de la FDSEA. Ailleurs, les adhérents vont recevoir leur carte par courrier, sachant qu’au sein d’une même exploitation chaque actif a sa carte. L’ensemble des offres accessibles via la Carte moisson est consultable sur le site de la FDSEA (www.fdsea15.fr), sur celui de la FNSEA (www.fnsea.fr) et pour celles proposées via AtooCE sur www.atooce.com (accès à partir du code indiqué au dos de la carte). La carte 2009 est valable jusqu’à fin février 2010. Les nouveaux partenaires qui rejoindront la démarche en cours d’année seront mentionnés sur le site de la FDSEA.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière