Aller au contenu principal

Editorial de Jean-Philippe VIollet
Les agriculteurs et leurs organisations agricoles

Quelles que soient les raisons ou les volontés, le nombre d'agriculteurs (ça ne vous a pas échappé) a fortement baissé avec une productivité accrue à tous niveaux sans que les producteurs en touchent la totalité des dividendes escomptés. L'économie mondiale et concurrentielle obligera les producteurs agricoles à une compétition forte. L'époque des grands discours et des idéologies romanesques est derrière nous. Alors quelle attitude devons-nous avoir ? 1. Le refus de la société actuelle et le rejet du « système ». 2. La fuite en avant et l'alignement de nos niveaux de vie et de notre type de société sur les pays dits « émergents » (prix salaire) 3. L'accompagnement de nos charges vers un juste équilibre permettant à des pays comme la France de sortir la tête de l'eau. Quelles que soient les grimaces ou les lamentations, le modèle français actuel est en panne. Dans notre secteur agricole comme ailleurs il convient de s'associer aux transformations nécessaires. Mais la question, avec quels moyens et quelles méthodes, le monde agricole pourra peser sur les choix que feront les décideurs économiques et un peu politiques. Une seule chance : se retrouver dans des organisations représentatives modernes et puissantes. Aux récentes élections Chambre d'Agriculture en Creuse une volonté forte s'est dégagée partant d'une idée où des agricultrices et des agriculteurs pourraient faire changer ensemble les choses. Malgré les récents problèmes de notre filière viande ou lait, nous n'avons pas d'autres choix que le combat permanent au service de notre profession attaquée souvent injustement en ces périodes de mutation économique et environnementale. C'est mon dernier édito en tant que Président de la FDSEA et à ce titre, j'en profite pour saluer toutes les agricultrices et tous les agriculteurs qui ont soutenu la FDSEA et donc se sont soutenus eux-mêmes. Avec énormément d'émotion je veux simplement proposer à toutes et tous de continuer à œuvrer avec l'ardeur nécessaire à la tâche qui est la nôtre. Et permettez-moi de saluer toutes celles et tous ceux qui ne m'ont pas soutenu en leur demandant de se retrouver avec nos différences et nos complémentarités au sein de la FDSEA pour qu'ensemble nous ayons plus de chance d'être entendus. Donc, bienvenue à toutes et tous et à bientôt.


Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière